Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

mardi 14 mars 2017

24ème Journée : Stade Montois 15 - 9 Béziers

Les Montois rescapés du guêpier
Les Montois l'ont emporté de justesse face à une rugueuse équipe de Béziers......

Match très défensif sur la pelouse de Guy Boniface ! Mais le Stade Montois s'est défait d'une équipe coriace, Béziers, et l'emporte 15-9. Grâce au pied de James (une fois n'est pas coutume, 5/6), les Montois ont gagné ce match piège. En effet, les Landais se sont cassés les dents sur une défense biterroise acharnée, et toujours plus que limite. Pas d'essai donc, puisque les Landais se sont cassés les dents sur la très bonne défense biterroise. Mais les fautes répétées de Béziers, jamais sanctionnées d'un carton jaune, auront finalement eu raison de leur indiscipline. Béziers était venu pour pourrir le ballon et tout faire pour faire dégoupiller les Montois. Heureusement ces derniers ne sont pas tombés dans le piège et ont attendu patiemment. Ils n'ont cessé de pilonner la défense des Héraultais qui, ont fini par craquer, tant les fautes devenaient grossières. Malgré une dernière pénalité manquée qui aurait pu leur donner le point de bonus défensif, Béziers repart bredouille des Landes. Le Stade Montois se contente du principal, une victoire qui le conforte dans les 5 premiers.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Incapables de se défaire d’une bonne défense biterroise, les Stadistes ont pu compter sur le pied de James pour sortir de l’ornière vendredi soir (15–9). Précieux pour la suite.

« Pour l’instant on n’a réussi aucun exploit », rappelait Baptiste Chedal-Bornu après le succès contre Vannes la semaine dernière. C’est vrai. Une série de succès à domicile (un échec contre Agen) ou contre des équipes de bas de tableau à l’extérieur : le parcours des Montois n’incite pas à sauter au plafond, ni à crier au génie. Leur saison est finalement à l’image de leur succès d’hier contre Béziers, sur une marge infime (15–9).

Seulement il faut leur reconnaître un mérite : celui de réussir à déjouer tous les pièges grossiers qui se présentent sur leur route. Dans cette Pro D2 complètement folle, où les obstacles ne manquent pas, c’est déjà beaucoup. Il va leur permettre de passer la trêve dans le wagon des qualifiables, quatrièmes avec une marge appréciable sur le sixième, si Montauban s’incline à Montauban dimanche. Idéal, avant l’emballage final qui se profile.

Cela dit, la coupure d’une semaine ne devrait pas faire de mal aux hommes du duo Laussucq/Auradou. Face à des Biterrois privés de munitions par leurs difficultés en touche et en mêlée, ils auraient ainsi dû vivre une première période beaucoup plus sereine hier.

Imprécisions
Seulement, après la rapide ouverture du score signée James (3e), ils ont multiplié mauvaises passes et imprécisions, à l’image d’un Billou brouillon derrière sa mêlée. Insuffisant pour déstabiliser une défense agressive et parfaitement organisée, sur laquelle les Biterrois purent s’appuyer pour sortir la tête de l’eau au fil d’un premier acte joué au petit trot. À ce sujet, les multiples blessures dans les deux camps (trois côté Béziers !) n’arrangèrent rien, et surtout pas côté montois, où James fut contraint de glisser à l’arrière après la sortie de Laousse-Azpiazu (hanche). Après 35 minutes sans point, Munro égalisa donc presque logiquement. En un mot, ça sentait le match piège, et c’en était bien un.

Comme souvent cette saison, les Montois misèrent alors sur leurs avants pour sortir de l’ornière. Bien vu, tant leur domination sur les ballons portés était évidente. Mais Béziers résistait, et comme chaque ballon éjecté finissait inlassablement en faute de main côté stadiste, passait même devant grâce au pied de Munro (6–9, 57e).

Sans imagination, contrés en puissance autour des rucks, les Montois étaient clairement en danger. Heureusement, Matthew James a les nerfs solides cette saison face aux perches. Il l’a confirmé hier, ramenant d’abord les siens à hauteur (9–9,60e). Puis en leur assurant un succès étriqué, grâce à deux derniers coups de pied : sur une erreur grossière (pour ne pas dire professionnelle) d’un Biterrois, qui gardait un ballon au sol devant ses 22 mètres d’abord, puis sur un bel effort de sa mêlée. Le piège était déjoué, et c’était bien là l’essentiel.

Article : sudouest.fr

La parole était à la défense ! Dans cette rencontre qui opposait deux équipes en forme, Mont-de-Marsan a arraché la victoire 15-9 face à Béziers. Les Montois doivent ce succès à la botte de James, auteur d'un 5/6 au pied. Pas d'essai donc, puisque les Landais se sont cassés les dents sur la très bonne défense biterroise. Avec notamment Best et Barrère en grande forme. Mais au final, l'indiscipline a fait la différence. Surtout que les Héraultais ont gâché de nombreuses occasions en raison de maladresses. Au final, les Biterrois repartent bredouilles mais avec au moins 4 blessés. Battye, Suchier, Phalip, Barrère ont notamment dû quitter la pelouse prématurément. Les Montois assure l'essentiel de leur côté et peuvent toujours regarder vers le haut.  

Résumé : rugbyrama.fr

Pour Mont-de-Marsan, solide 4e du classement, la venue de Béziers pouvait propulser les Landais en haut de l’affiche. Très performants sur cette deuxième partie de saison, les Montois voulaient confirmer leur bonne santé actuelle et commencer à assurer leur place dans le dernier carré du championnat. Béziers qui va mieux en 2017, souhaitait continuer sa lente mais maitrisée ascension au classement. Et c’est une vraie bataille qui s’est livrée sur la pelouse du stade Guy-Boniface, aucun n’essai n’a été inscrit mais les Landais ont finalement pris l’avantage grâce à leur buteur. En effet dans son duel face à Munro, James a passé 2 pénalités de plus pour une victoire finale 15-9. Au menu du prochain match, c’est un déplacement à Soyaux Angoulême qui attend les Montois et Béziers recevra Colomiers. 

Résumé : lnr.fr 

Résumé en images de la rencontre entre le Stade Montois et Béziers.

video

Source : dailymotion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire