Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

vendredi 30 novembre 2012

Stade Montois - Castres : La compo







                                                                                            
                        VS                                                                                                    

Pour ce match de reprise, le Stade Montois reçoit Castres, 4ème du classement.
Devant leur public, le Stade Montois essaiera de remporter son premier succès à domicile.
Tâche loin d'être facile face à une équipe de Castres qui présente l'une des équipes les plus solides du TOP14.
Ce serait donc un véritable exploit si les Montois venaient à remporter ce match...
Un second après le Racing-Métro ?
Coup d'envoi, demain au Stade Guy Boniface à 18h30.

ALLEZ LE STADE MONTOIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La compo :

 Les avants :
1. Alexandre MENINI
2. Ephraïm TAUKAFA
3. Sébastien ORMAECHEA
4. Wame LEWARAVU
5. Berend BOTHA
6. Vickus LIEBENBERG
7. Vassili BOST
8. Julien TASTET (C)  

Les arrières :
9. Beñat ARRAYET
10. Antoine VIGNAU TUQUET
11. Ximun LUCU
12. Baptiste CHEDAL BORNU
13. Jean-Baptiste DUBIE
14. Jean-Marc MAZZONETTO
15. Thibault DUVALLET

Les remplaçants :
16. Thomas BORDES
17. Pierre CORREIA
18. Scott MURRAY
19. Yann BRETHOUS
20. Arnaud PIC
21. Seru RABENI
22. Yohann DURQUET
23. Pieter GROBLER

Source : stademontoisrugby.fr

mercredi 28 novembre 2012

Après-match : Montpellier - Bordeaux


 Conférence de presse après la rencontre entre Montpellier et Bordeaux.

Source : dailymotion.com

Montpellier - Bordeaux : Résumé en images

video

Résumé du match en images entre Montpellier et Bordeaux.

Source : l'équipe.fr

dimanche 25 novembre 2012

14ème Journée : Montpellier 1 - 0 Girondins de Bordeaux


Mathieu Chalmé à la lutte avec le Montpelliérain El Kaoutari
Bordeaux rate l'occasion de prendre la tête de la Ligue 1.....

Bordeaux qui a manqué de souffle, a subi sa seconde défaite de la saison en Ligue1 face au champion de France sortant, Montpellier.
Les Girondins, malgré quelques occasions en première mi-temps, ( Sertic, Gouffran, Maurice-Belay ), ont été dominés et ont manqué l'occasion de s'emparer de la tête du classement.
Le turn-over, prôné par Gillot, a peut-être montré ses limites......


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La Mosson ne réussit pas à Bordeaux cette saison. Un mois après la défaite concédée en 8es de finale de la Coupe de la Ligue (1-0), les Girondins ont à nouveau rendu les armes sur la pelouse héraultaise (1-0), cette fois dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1. Une vraie fin de série pour les coéquipiers de Gouffran qui, entre ces deux défaites, avaient enchainé cinq victoires de rang, toutes compétitions confondues. Pris à la gorge d’entrée ce dimanche par d’entreprenants Montpelliérains qui touchaient le poteau sur un corner direct d’Estrada (11e), le 5-3-2 girondin laissait néanmoins passer l’orage pendant vingt bonnes minutes avant de refaire surface. S’appuyant sur un collectif huilé malgré les six changements opérés par Francis Gillot par rapport au onze victorieux à Bruges jeudi (1-2), le club au Scapulaire prenait même l’ascendant au fil des minutes et mettait en danger des champions de France qui retombaient dans leur travers. Maurice-Belay aurait pu concrétiser la réaction des siens mais il butait sur un retour salvateur de Yanga-Mbiwa (34e) avant de manquer le cadre (45e, 50e).

S’il avait souffert durant une fin de première période à sens unique, le MHSC repartait de l’avant dès le retour de vestiaires, bien aidé par la baisse de régime physique des visiteurs. Malgré la prestation à nouveau décevante de Belhanda, la pression héraultaise se faisait des plus intenses au fil de la seconde période, les attaquants locaux parvenaient à prendre à revers un bloc girondin bien moins imperméable. La domination sudiste finissait par s’avérer payante lorsque Cabella, lancé par Pitau, trompait Carrasso dans un angle très fermé (1-0, 68e). Cette ouverture du score logique poussait Francis Gillot à revoir ses plans et réorganiser son équipe en 4-4-2, avec les entrées conjointes  de Plasil et Jussiê (73e). Un réajustement tactique sans effet, les Bordelais ne se créant pas la moindre occasion de refaire leur retard. Battu par des Montpelliérains qui reprennent trois points d’avance sur la zone rouge, le club au Scapulaire, qui pouvait prendre provisoirement les commandes du championnat, retombe au pied du podium mais bénéficiera enfin d’une semaine complète pour recharger ses batteries avant son prochain match, prévu samedi prochain face à Sochaux.

Les compos :

FC Montpellier Hérault :  Pionnier – Congré, Hilton, El Kaoutari, Yanga-Mbiwa – Marveaux, Estrada, Belhanda – Cabella ( But, 68'; Bedimo, 84' ), Charbonnier ( Utaka, 74' ), Camara.

FC  Girondins de Bordeaux : Carrasso - Chalmé, Sané, Henrique, Marange - Poundjé ( Jussiê, 73' ), Sertic ( Plasil, 73' ) - Ben Khalfallah, Saivet ( Bellion, 85' ), Maurice-Belay - Gouffran.

Photo : l'équipe.fr / Article : sport24.com


jeudi 22 novembre 2012

Ligue Europa (5è.J) : Bruges 1 - 2 Girondins de Bordeaux


Jussiê a signé un doublé en première période, jeudi, sur la pelouse du FC Bruges, lors de la 5e journée de Ligue Europa. (L'Equipe)
Jussiê qualifie Bordeaux pour les 16èmes de Finale....

Deux buts de Jussiê en première période ont permis aux Girondins de se qualifier pour les 16èmes de finale de l'Europa Ligue.
Jussiê, qui est bon un match sur deux a donc choisi ce match européen pour s'illustrer comme contre Lorient.
Au match précédent, face à Marseille, il avait été transparent.
Ce joueur reste une énigme mais même s'il est irrégulier, il s'avère très précieux.
Précieux n'est pas le qualificatif que l'on peut accorder à Diabaté qui nous a encore gratifié de 2 actions vendangées face au gardien à cause de la lenteur de sa vitesse d'exécution.....
Sans oublier FBK, qui, à 10 mètres du but, envoie un bijou de ballon en retrait dans les tribunes.
Prochaine rencontre européenne face à Newcastle à domicile pour un match de gala avant de connaître l'adversaire des 16èmes.
Un nul suffirait pour garder la tête du groupe.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C’était le scénario rêvé. S’imposer au Jan Breydelstadion ce jeudi soir pour s’offrir la qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa, en même temps qu’une finale pour la première place du Groupe D face à Newcastle dans deux semaines. C’est chose faite pour Bordeaux, facile vainqueur du FC Bruges (1-2) et deuxième qualifié français après l’OL. Les Girondins, qui se sont simplifiés la tâche en trouvant l’ouverture rapidement, ont rendu une belle copie. Sur un centre de Mariano, la défense belge se trouait dès la 3e minute et laissait marquer Jussiê, au point de penalty (0-1). Si la première erreur était collective, Almebäck était le seul coupable lorsque son contrôle raté profitait à Jussiê, encore. Le Brésilien ne se faisait pas prier pour fusiller Kujovic et doubler la mise (0-2, 40e). Bruges montrait quelques signes de réveil mais la transversale de Carrasso, qui repoussait la tentative d’Odjidja-Ofoe, l’empêchait de rentrer aux vestiaires avec un désavantage moins conséquent (41e).

Face aux velléités offensives des Belges, revenus des vestiaires avec de bien meilleures intentions, Bordeaux résistait. Mais après un quart d’heure d’efforts intensifs, Bruges retombait dans ses travers face à une équipe girondine particulièrement solidaire et vigilante. Dans ce match au rythme lancinant, Ben Khalfallah manquait de réveiller un stade endormi en ratant de manière inexplicable l’occasion d’alourdir le score en ouvrant trop son pied face au but (83e). Sané y allait finalement de son erreur pour offrir aux Belges des derniers instants d’espoir. Sa passe en retrait était parfaitement transformée en but par Lestienne (1-2, 86e). Pas assez pour empêcher Bordeaux de se qualifier et même de prendre la tête de ce groupe D après le nul entre Newcastle et le Maritimo (1-1). De quoi offrir une belle lutte le 6 décembre prochain pour la suprématie de cette poule.

 Photo : l'équipe.fr /article : sport24.com

lundi 19 novembre 2012

Après-match : Bordeaux - Marseille



Conférence de presse après la rencontre entre Bordeaux et Marseille.

Source : dailymotion.com

Girondins de Bordeaux - Marseille : Le résumé en images

video

Résumé en images du match entre Bordeaux et Marseille.

Source : l'équipe.fr

13ème Journée : Girondins de Bordeaux 1 - 0 Marseille


 Gouffran libère les Girondins.....

Malgré un match très poussif, les Girondins l'ont emporté un but à zéro face à Marseille et conservent encore cette symbolique invincibilité à domicile.
Gouffran a encore été décisif en plongeant au premier poteau, délivrant ainsi les Bordelais.
Au delà de cette victoire, Bordeaux se place seul, deuxième du championnat.
C'est presque inespéré, et cela prouve surtout que ce championnat est très serré et qu'aucune équipe ne domine vraiment la Ligue 1.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bordeaux a signé un troisième succès consécutif lui permettant de se hisser seul à la deuxième place du championnat, à une longueur du leader lyonnais. Une unique réalisation de Gouffran (52e) aura suffi au bonheur des tous les supporters...

Dimanche, après le succès obtenu face à Marseille (1-0), les Girondins sont en effet deuxièmes, à deux longueurs du leader lyonnais, et un petit point devant le PSG et l’OM. "Ce n’était pas un grand match, mais je pense qu’on a été courageux. Notre victoire est méritée", estime Francis Gillot, au micro de Canal +. "On s’améliore au fur et à mesure des matches, et ce soir, on avait l’état d’esprit", confirme Yoan Gouffran.

Il fallait bien ça pour relever un match qui n’a jamais vraiment décollé, entre deux équipes qui se craignaient l’une et l’autre. Il a fallu que Gillot décide de changer ses plans, pour donner un peu d’intérêt au match. Gêné par les deux lignes de quatre alignées par un Elie Baup bien décidé à asphyxier son adversaire, le coach a décidé de faire redescendre Plasil à la récupération à la pause, pour passer en 4-3-3.
Résultat, les Girondins ont proposé plus de jeu, jusqu’à ce centre de la Tresh, que Yoan Gouffran tacle parfaitement, au premier poteau (1-0, 52e). "Ce sont des choses qu’on travaille. Il me dit souvent de couper au premier poteau, et ça marche", sourit le buteur.
Reste qu’au-delà de cette petite erreur, les Olympiens ont eu du mal à exister offensivement. " Mais si Bordeaux a certes bien joué le coup défensivement, ce sont surtout les limites de l’effectif marseillais qui apparaissent désormais de plus en plus criantes.

Sans attaquant de métier en l’absence de Rémy et Gignac, blessés, l’OM a été inexistant et surtout la sortie prématurée de Valbuena, touché aux côtes, joueur qui était le plus actif dans cet effectif proposé par l’ancien entraineur Bordelais. Si on ajoute à cela l’expulsion en fin de rencontre de Lucas Mendes (90e+4), le vase semble plein… Bordeaux remonte ainsi à la deuxième place du classement de cette ligue1, faisant un bon de 5 places ! De quoi avoir encore une fois des regrets et de se dire que les 6 points perdus à la maison auraient permis à notre équipe d’être première, avec un bon matelas de sécurité. Mais avec des si.....

Composition de l’OM : Mandanda (G - Cap.) - Fanni, Diawara, N'Koulou, Mendes - Kaboré, Cheyrou - Amalfitano, Valbuena (Apruzesse, 73'), Morel (Omrani, 65') - A. Ayew.

Composition des Girondins : Carrasso (G) - Mariano, Henrique, Planus, Trémoulinas - L. Sané, Plasil – Gouffran ( But , 52'; Ben Khalffalah, 83'), Jussié (Maurice-Belay, 63'), Plasil – Saivet (N’Guemo, 75').

CR BY DUKE
Photo sud-ouest

Stade Montois : Dons pour le remplacement de la statue de Guy Boniface






Une association des mais de Guy Boniface, présidée par Jean Glavany, s'est créée pour remplacer la statue honteusement volée à la fin des fêtes de la madeleine. Cliquez sur le lien ci-dessous pour faire un don et ainsi revoir la statue de Guy, qui manque au supporters mais aussi au club.....


Les amis de Guy Boniface

Photo : allezlestademontois.fr

jeudi 15 novembre 2012

Après-match : Lorient - Bordeaux



Conférence de presse après le match entre Lorient et Bordeaux.

Source : dailymotion.com

Lorient - Girondins de Bordeaux : Le résumé en images

video

Résumé en images du match entre Lorient et Bordeaux.

Source : lnr.fr

dimanche 11 novembre 2012

12ème Journée : Lorient 0 - 4 Girondins de Bordeaux

 Les Bordelais ont remporté leur match à Lorient (0-4)
 Des Girondins puissance 4 à Lorient......

Tout a réussi à Bordeaux lors de cette 12ème journée du championnat.
Grâce à un Jussiê des grands soirs, les Girondins ont corrigé les malheureux Lorientais sur leur terrain.
Jussiê, justement, qui avait été ménagé lors des dernières rencontres a été très en jambe.
Il a inscrit un but et donné deux balles décisives à Obraniak et Gouffran.
Saivet de la tête sur corner a inscrit le troisième but.
Un Bordeaux pour une fois réaliste offensivement qui fait une très bonne opération au classement en se rapprochant de la tête.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et dire que l’on avait un peu oublié Bordeaux. Il faut dire que les Girondins ont connu une période de mou après une série de trois matches sans victoire. Mais le succès enregistré face au TFC la semaine dernière (1-0) a permis de relancer la machine. Et voilà qu’ils sont de retour dans la course aux places européennes après cette véritable leçon infligée à Lorient au Moustoir (0-4). Un match en tous points remarquable de gestion et de maîtrise technique. Après avoir fait le dos rond dans le premier quart d’heure, avec une pression lorientaise symbolisée par une barre trouvée par Koné sur corner (12e), les Girondins ont pris peu à peu la mesure de leurs adversaires. Tout en y ajoutant un soupçon d’opportunisme. A l’image de l’ouverture du score signée Jussiê, à l’affût suite à un corner cafouillé (0-1, 19e).

KO, les Merlus ne s’en remettront pas et voyaient même Obraniak conclure un modèle de contre, servi par ce diable de Jussiê (0-2, 33e). Et le cauchemar ne s’arrêtait pas là.  Gouffran (41e) et Tremoulinas, après la pause (47e), manquaient la balle du 0-3 mais pas Saivet, plus prompt qu’Audard pour reprendre de la tête un corner d’Obraniak (0-3, 53e). Puis Gouffran y allait lui aussi de son but, servi par une belle inspiration de Jussiê (0-4, 58e). Le Moustoir pouvait être sonné. Il voyait Lorient encaisser à nouveau quatre buts à domicile après le festival Ajaccio il y a deux semaines. Les Merlus n’auront même pas sauvé l’honneur, la frappe de Monnet-Paquet étant magnifiquement sortie par Carrasso (68e). Au grand bonheur de Bordeaux qui a bien géré sa semaine à trois matches avec trois victoires…

Article : sport24.com

samedi 10 novembre 2012

Racing-Métro - Stade Montois : Le résumé en images

video

Résumé du match entre le Racing-Métro et le Stade Montois.

Source : lnr.fr

11ème Journée : Racing-Métro 16 - 17 Stade Montois

 Mont-de-Marsan tient son premier succès - Rugby - Top 14
 Le Stade Montois crée l'exploit à Paris.....

Accrocheurs, les Montois ont enfin la victoire après laquelle ils couraient depuis le début de saison.
Encore trop pénalisés, les Montois auraient pu être largués en seconde période.
Avec un essai de chaque côté, les Landais sont toujours restés sur les talons des Parisiens et pour une fois, la fin de match a souri aux visiteurs.
Olly Barkley, peu en réussite au pied avec 2 pénalités importantes ratées, a aussi permis aux Montois de rester dans le match et d'espérer.
La rencontre a basculé du côté des Jaune et Noir à 4 mins de la fin du match grâce à Vignau-Tuquet, qui des 40 mètres ajuste un drop magnifique entre les barres.
Une espèce de remake de la finale d'accession en TOP14 en 2008 pour les Montois qui réussissent bien face aux Franciliens.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Coup de tonnerre dans le ciel gris de Colombes samedi à Yves-du-Manoir. Grâce à un drop du héros du jour montois, Antoine Vignau-Tuquet, Mont-de-Marsan a remporté son premier succès de la saison sur la pelouse du Racing-Métro (17-16). Un succès inespéré au coup d’envoi qui offre un sacré bol d’air aux joueurs de Stéphane Prosper et Marc Dantin. Même si au classement, ces quatre points sont loin d’offrir un espoir de maintien au Stade Montois. Mais il faudra tout de même marquer d’une pierre blanche ce 10 novembre dans le calendrier de la saison du promu. C’est pourtant le Racing, emmené par Olly Barkley impérial, qui avait pris le score à la pause (13-6). En supériorité numérique après les cartons jaunes de Ghezal et Estebanez, Mont-de-Marsan commence à y croire et s’offre plusieurs opportunités de marquer. La bande à Gonzalo Quesada pousse tout au long de la seconde période mais tombe sur une défense héroïque. A force de tenir, Caudullo et consorts mettent la pression sur les locaux qui craquent dans les derniers instants. Le Racing prend tout de même un point. Maigre consolation d’une soirée complètement manquée pour les Franciliens.

Photo : sudouest.fr / article : rugby365.fr

vendredi 9 novembre 2012

Racing-Métro - Stade Montois : La compo


 Fichier:Racing metro.gif





                                        VS
                                   

Le Stade Montois se déplace chez une grosse machine, le Racing-Métro.
Malgré une dizaine de joueurs absents du côté du Racing, les Parisiens auront quand même fière allure.
Les Montois, également avec une infirmerie qui se remplit, se rendent à Paris pour essayer de grappiller des points.
Avec une équipe joueuse sur le papier, espérons une petite surprise qui serait plutôt un exploit.....

ALLEZ LE STADE MONTOIS !!!!!!!!!!!!!!!!!

La compo :

Les avants : 
1. Alex MENINI
2. Joan CAUDULLO
3. Sebastien ORMAECHEA
4. Wame LEWARAVU
5. Vickus LIEBENBERG
6. Yann BRETHOUS
7. Vassili BOST
8. Julien TASTET (C)

Les arrières : 
9. Beñat ARRAYET
10. Antoine VIGNAU TUQUET
11. Ximun LUCU
12. Baptiste CHEDAL BORNU
13. Jean-Baptiste DUBIE
14. Jean-Marc MAZZONETTO
15. Thibault DUVALLET

Les remplaçants :
16. Ephraïm TAUKAFA
17. Pierre CORREIA
18. Sebastian DE CHAVES
19. Alex RICAUD
20. Arnaud PIC
21. Dan BALEINADOGO
22. Yohann DURQUET
23. Pieter GROBLER

Source : stademontoisrugby.fr

jeudi 8 novembre 2012

Ligue Europa ( 4è J.) : Girondins de Bordeaux 1 - 0 Martimo Funchal


David Bellion n'avait plus marqué depuis décembre 2009. (L'Equipe)
Bellion, enfin décisif, offre une victoire importante aux Bordelais.....

Grâce à un but de Bellion en première période, les Girondins s'imposent face aux portugais du Martimo Funchal.
Bordeaux a su, une fois n'est pas coutume, garder le score jusqu'au coup de sifflet final.
Bonne opération pour la qualification.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dans le contexte actuel, avec un rythme de matches infernal, Bordeaux se contentera de ce très petit succès face au Maritimo Funchal (1-0). Entre le turnover nécessaire et les ennuis physiques impromptus, les hommes de Francis Gillot n’ont pas abordé cette quatrième rencontre de poules dans les meilleures conditions. Ils ont cependant trouvé les ressources mentales pour porter leur capital de points à sept, un derrière Newcastle et surtout trois devant Bruges, à qui il rendra visite lors du prochain round. Après trois journées à alterner le très bon (Bruges, 4-0) et le moins bon (Newcastle, 0-3), les Bordelais avaient un impératif de victoire pour conforter leur deuxième place en vue du passage en 16es de finale. Au rayon des attaques valables de Funchal, il y a bien cette frappe croisée d’Olberdam au retour des vestiaires (52e), et ce but refusé pour un hors-jeu limite de Robergé (86e), auteur de l’égalisation au Portugal, mais Cédric Carasso a passé l’une de ses soirées européennes les plus tranquilles de la saison. Le portier international a pu compter une nouvelle fois sur ses défenseurs, propres dans leurs interventions et leur placement.

Les Girondins avaient énormément souffert physiquement à l’aller (1-1), conséquence de vouloir jouer sur tous les tableaux possibles. Yoann Gouffran n’a d’ailleurs pas pu débuter la rencontre pour cause de blessure à l’échauffement. David Bellion l’a remplacé et plutôt bien, puisque sur sa toute première opportunité, il coupait de la tête la trajectoire du centre de Maurice-Belay (1-0, 16e). Du 100% réalisme, comme celui qu’il suppléait avait habitué ses coéquipiers depuis plusieurs semaines, qui aidait bien sa formation empêtrée dans le manque de liant de son jeu. L’ancien joueur de Manchester United était aussi à l’origine du contre dangereux que Diabaté n’a pu conclure par manque de spontanéité, alors que Trémoulinas avait fait l’effort de monter (32e). L’avant-centre malien s’était déjà montré maladroit lors de la visite de Bruges (4-0). La défense girondine, elle, se sentait d’attaque, puisque Sané, trouvé au deuxième poteau pour Plasil, faisait trembler le montant gauche de Salin (42e). Un second but aurait de tout évidence soulagé Bordeaux, mais il n’avait pas les moyens de l’inscrire sur une pelouse dégradée.

Article : sport24.com

lundi 5 novembre 2012

Après-match : Bordeaux - Toulouse



Conférence de presse après la rencontre entre Bordeaux et Toulouse.

Source : dailymotion.com

Bordeaux - Toulouse : Le résumé en images

video

Résumé du match entre les Girondins de Bordeaux et Toulouse.

Source : l'équipe.fr

dimanche 4 novembre 2012

11ème Journée : Girondins de Bordeaux 1 - 0 Toulouse

 Yoan Gouffran a offert la victoire à Bordeaux face à Toulouse. (AFP)
 Gouffran sauve les Girondins du nul.......

Bordeaux a montré deux visages bien différents lors de cette rencontre face à Toulouse.
Après une bonne première mi-temps, où ils ont eu plusieurs occasions d'ouvrir le score, Bordelais et Toulousains se sont ensuite regardés en seconde.
Mais pour une fois, Bordeaux a chassé ses démons et a inscrit le but de la victoire grâce à Gouffran, en fin de match.
Les Girondins de replacent en tête du classement ( 4èmes ex-æquo ).

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Qualifiés de «touristes» dans la semaine par Francis Gillot après leurs deux défaites consécutives à Bastia (3-1) et Montpellier (1-0), les Girondins de Bordeaux ont retrouvé des vertus ce dimanche et ont obtenu une victoire globalement logique face à Toulouse (1-0), à l’issue d’un derby qui a tardé à rendre son verdict.  Face à des Occitans en confiance avant ce match, les Bordelais affichaient d’entrée un visage conquérant sur la pelouse grasse de Chaban-Delmas. Ils mettaient rapidement à contribution Ahamada qui réalisait notamment une superbe double parade face à Sertic et Plasil (17e). Malmenés et sauvés par leur gardien, les Toulousains laissaient passer l’orage. Le club de la Ville Rose prenait même le jeu à son compte au fil des minutes mais ne parvenait guère à se montrer dangereux.

Si la première période s’était révélée de bonne facture, la rencontre reprenait sur un rythme très faible. Désireuses avant tout de rester solides, les deux équipes ne prenaient aucun risque sur le plan offensif et se neutralisaient au cours d’un deuxième acte soporifique. Seul Gouffran, livré à lui-même à l’instar de Ben Yedder côté occitan, tentait d’animer les débats. Son abnégation était récompensée en fin de match. Sur un service parfait de Plasil, il trompait Ahamada et offrait aux Girondins une victoire aussi inespérée que précieuse (1-0, 87e). Au classement, Bordeaux, qui remporte son premier match à domicile en L1 depuis la 2e journée, remonte au septième rang et revient à une petite longueur du Téfécé, qui paie cher son manque d’ambition alors qu’une victoire lui aurait permis de revenir à hauteur des leaders.


Photo : l'équipe.fr

vendredi 2 novembre 2012

Le duo DAL MASO/PROSPER au CO la saison prochaine?


Midol du jour : Dal Maso et Prosper très fortement pressentis pour entrainer le CO l'année prochaine !

Montpellier - Stade Montois : Le résumé en images

video

Résumé du match entre Montpellier et le Stade Montois.

Source : lnr.fr

10ème Journée : Montpellier 32 - 16 Mont-de-Marsan

Le Stade Montois s'incline logiquement à Montpellier.....

Les Montois, plus combatifs que face à Bordeaux-Bègles auront fait illusion durant 20 mns.
La faute à deux cartons jaunes qui ont annihilé toute velléité Montoise en première mi-temps.
Mais les landais ont été joueurs et malgré 2 essais casquette encaissés en seconde période, ils n'ont rien lâché et ont marqué un essai en toute fin de match.
Preuve que quand ils le veulent, ils peuvent se bouger..... 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mont-de-Marsan n’aura pas concrétisé cette rencontre par une première victoire à l’extérieur. Malgré l’intensité mise dans le jeu, de part et d’autre, les montois auront péché au niveau de la discipline. Un manque de maîtrise qui depuis le début de la saison fait défaut au promu. A l’image de Caudullo, à nouveau sanctionné d’un carton jaune (4 cartons en tout cette saison), ces points laissés en route auront permis à Montpellier de creuser l’écart.

Mais les héraultais ont pu aussi compter sur la jeunesse dans leur rang. L’ailier Yoann Artru, auteur d’un doublé, faisait rêver son équipe et l’amenait à penser que le bonus offensif était possible. Nagusa, et son doublé également, concrétiseront cette victoire bonifiée. Au final, cinquième victoire pour Montpellier, qui reste à la quatrième place au classement mais continue à talonner les champions toulousains, seulement deux points devant.

PhotoRugbyrama.fr /article : lnr.fr