Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

mercredi 31 octobre 2012

Montpellier - Stade Montois : La compo


                    

Le Stade Montois, mal en point(s), se déplace chez le 4ème, Montpellier.
Pas de miracle attendu, les Landais doivent retrouver un semblant de mieux dans leur jeu.....
Une rencontre qui s'annonce très difficile car ils n'ont, semble-t-il, plus la tête au rugby en ce moment.
Espérons simplement qu'ils montreront un meilleur visage que le week-end dernier face aux Bordelo-béglais.

ALLEZ LE STADE MONTOIS !!!!!!!!!!!!

La compo :

Les avants :
1. Alexandre MENINI
2. Joan CAUDULLO
3. Sébastien ORMAECHEA
4. Wame LEWARAWU
5. Berend BOTHA
6. Julien TASTET (Capitaine)
7. Vassili BOST
8. Aldric LESCURE

Les arrières : 
9. Laurent MAGNAVAL
10. Antoine VIGNAU-TUQUET
11. Jean-Baptiste DUBIE
12. Dan BALEINADOGO
13. Baptiste CHEDAL-BORNU
14. Jean-Marc MAZZONETTO
15. Yohan DURQUET

Les remplaçants : 
16. Ephraïm TAUKAFA
17. Julian FIORINI
18. Sébastian DE CHAVES
19. Yann BRETHOUS
20. Beñat ARRAYET
21. Thibault DUVALLET
22. Jean-Baptiste CLAVERIE
23. Tévita MAILAU

Source : sudouest.fr

Après-match : Montpellier - Bordeaux



Conférence de presse après la rencontre entre Montpellier et Bordeaux en Coupe de la Ligue.

Source : dailymotion.com

Montpellier - Bordeaux : Le résumé en images




Résumé du match de CDL entre Montpellier et Bordeaux.


Source : dailymotion.com

8es finale Coupe de la Ligue : Montpellier 1 - 0 Girondins de Bordeaux

 Mathieu Deplagne et Fahid Ben Khalfallah
 Bordeaux sort par la petite porte de la Coupe de la Ligue.....

Avec une équipe aux 3/4 remaniée, les Girondins de Bordeaux s'inclinent pour la seconde fois de suite mais cette fois en coupe.
Preuve que les "coiffeurs" ne sont pas au niveau puisqu'en face, Montpellier avait aussi une équipe rajeunie.
Voilà déjà une coupe en moins pour un effectif Bordelais qui ne peut réellement pas jouer dans tous les tableaux......

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Montpellier disputera les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Désireux de se rattraper de son début de saison raté, le club de La Paillade a validé sa qualification ce mercredi en s’imposant sur sa pelouse face à Bordeaux (1-0), au terme d’une rencontre qui a mis du temps à s’animer. Le très maigre public de La Mosson, aux trois quarts vide, assistait en effet à un premier acte d’une rare médiocrité. Très largement remaniées, les deux équipes rivalisaient de maladresse technique, même si le club au Scapulaire tenait mieux le ballon et pratiquait un jeu un poil plus consistant. Ben Khalfallah était d’ailleurs le seul à se montrer dangereux avant la pause mais sa passe flottante était repoussée par Pionnier (15e). Trois jours après son premier succès à domicile de la saison, le MHSC, aligné en 4-4-2 avec le duo Charbonnier-Herrera en pointe,  ne compensait pas le manque d’automatismes par une véritable envie de prendre le contrôle des débats.

Fort heureusement, Montpellier affichait un visage bien plus conquérant au retour des vestiaires. Les champions de France prenaient les visiteurs à la gorge et concrétisaient rapidement ce sursaut grâce à Tinhan, qui ouvrait le score d’un lob astucieux à l’heure de jeu (1-0, 62e). Passés près de la correctionnelle sur un coup de tête de Charbonnier (67e), les Girondins ne réagissaient guère malgré le coaching rapide de Francis Gillot et les entrées de Maurice-Belay, Gouffran et Trémoulinas. Leurs offensives s’avéraient bien trop brouillonnes pour prendre à revers le bloc héraultais, diminué numériquement par l’expulsion de Jeunechamp (82e) mais imperméable jusqu’au coup de sifflet final. Qualifié en évitant la prolongation, le MHSC a vécu un épilogue idéal et connaîtra le nom de son prochain adversaire dans la soirée.

Les compos :

Montpellier Hérault S.C : L.Pionnier - D.Congré -M.Deplagne - A.El-Kaoutari - C.Jeunechamp - R.Pitau (c.) - J.Martin ( V.Hilton, 84' )- J.Marveaux - J.Tinhan ( But, 61' ; S.Camara,78' )- E.Herrera ( Y.Belhanda, 69' ) - G.Charbonnier.

Girondins de Bordeaux : C.Carrasso (c.) - M.Planus - L.Sané - F.Marange - M.Chalmé - L.N'Guemo - G.Sertic - F.Ben Khalfallah ( Y.Gouffran, 71' ) - Jussiê - H.Saivet - ( B.Trémoulinas, 73' ) - D.Bellion - ( N.Maurice-Belay, 66' ).  

Article : sport24.com

mardi 30 octobre 2012

Après-match : Bastia - Bordeaux



Conférence de presse après le match entre Bastia et Bordeaux.

Source : dailymotion.com

Bastia - Bordeaux : Le résumé en images

video

Résumé en images du match entre Bastia et Bordeaux.

Source : l'équipe.fr

lundi 29 octobre 2012

10ème Journée : Bastia 3 - 1 Girondins de Bordeaux

Fin de série pour Bordeaux à Bastia - Football - Ligue 1
Bordeaux est tombé à Bastia.....

Il fallait bien que cela arrive un jour.
En Corse, Bordeaux subit sa première défaite en championnat depuis 16 matches.
Les Girondins, bien que monopolisant le ballon, ont été trop approximatifs et sont tombés face à une équipe Bastiaise très réaliste ( 4 tirs cadrés ).
Cette série prend fin mais doit servir à rappeler aux Girondins qu'ils sont en surrégime depuis un bon moment déjà.
La Coupe d'Europe pèse sur l'effectif Bordelais qui n'a pas les moyens de lutter sur 2 tableaux.
Le vrai niveau de Bordeaux est bien celui-là..... Hélas.....

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La série d’invincibilité des Girondins de Bordeaux en Ligue 1 a donc pris fin ce dimanche sur la pelouse de Furiani où ils se sont logiquement inclinés face à Bastia (3-1). Invaincu depuis le 8 avril dernier, soit seize matches consécutifs, le club au Scapulaire a notamment payé cher un début de rencontre cauchemardesque. Auteur d’un impressionnant pressing d’entrée de jeu, le Sporting prenait rapidement son envol au tableau d’affichage. Thauvin récompensait l’excellente entame des siens en inscrivant un doublé en à peine onze minutes. Il profitait d'abord en effet d’un mauvais renvoi d’Obraniak pour ouvrir le score (1-0, 6e). Avant de faire preuve d’opportunisme à la suite d’une frappe de Maoulida repoussée par Carrasso (2-0, 17e). Punis et étouffés dans l’entrejeu, les Girondins, alignés dans un 4-4-2 en losange inédit, reprenaient peu à peu leurs esprits et la possession du ballon. Ils parvenaient même sur leur première occasion à relancer le suspense, grâce au troisième but de la saison de Gouffran (2-1, 30e).

Si Sertic (41e) et Obraniak (43e) passaient près de l’égalisation avant la pause, Francis Gillot revoyait quand même ses plans dès la mi-temps. La formation girondine passait en 4-4-2 à plat avec les entrées conjointes de Saivet et Bellion (46e). Une réorganisation qui n’avait pas l’effet escompté. Malgré une énorme occasion de Bellion (47e), le Sporting remettait une énorme pression sur les visiteurs dès la reprise et reprenait ses distances grâce à Khazri qui trompait Carrasso d’un maître coup-franc (3-1, 56e). Le break à nouveau en poche, les Corses maitrisaient les débats face à des Bordelais usés qui attendaient les ultimes minutes pour réagir. Mais Obraniak trouvait le poteau su coup-franc  (75e) alors que Bellion perdait un nouveau duel face à Novaes (90+1e). Logique vainqueur, Bastia profite de ce succès pour prendre de l’air et grimper au onzième rang. Bordeaux reste bloqué à la huitième place et laisse le PSG seul club invaincu depuis le coup d’envoi de la saison.

Les compos :

SC Bastia : Novaes-Marchal-Harek ( Yatabare, 79' )-Choplin-Cioni-Khazri ( But, 56' )-Palmieri-Cahuzac ( Sablé, 83' )-Rothen-Maoulida-Thauvin ( But, 6'; But, 17'; Ilan, 66' ).

FC Girondins de Bordeaux : Carrasso-Henrique-Mariano-Planus-Tremoulinas-Obraniak-N'Guémo ( Saivet, 45' )-Plasil-Sertic ( Bellion, 45' )-Gouffran ( But, 30' )-Maurice-Belay ( Ben Khalfallah, 71' ).

Article : sport24.com

dimanche 28 octobre 2012

Stade Montois : Le club en crise ?


Heureusement, le ridicule ne tue pas !!!!!!!!!

Le Stade Montois n'avait plus d'excuses....
Avec un effectif plus complet, un arbitre international, et 3 semaines de repos pour certains joueurs, tous les ingrédients étaient semblent-ils là pour commencer un nouveau départ face à Bordeaux-Bègles, avant-dernier au classement.
Force est de constater que cela n'a pas suffit !!!!!!!
Malgré tous ces ingrédients, les Montois n'y sont plus psychologiquement et n'ont plus d'envie.
Comme face à Agen, les jaune et noir, ont semblé manquer de motivation avant d'affronter une autre équipe plus abordable.
Cette motivation, elle paraît toute naturelle face aux gros ( Toulon, Toulouse, Clermont, Stade Français.... ) mais contre les plus petits, elle disparaît.....
Et à cela, on ne peut pas faire grand-chose.
La prestation de ce soir est-elle due à l'annonce du futur départ de Prosper, l’entraîneur des arrières ?
Ou parce-que certains joueurs ont déjà la tête ailleurs et se posent déjà la question sur leur futur ?
Les défaites n'amènent pas de la sérénité dans le vestiaire.
Et après 9 défaites consécutives, ces questions sont légitimes.....
Le mal est bien plus profond pour le Stade Montois !!!!
Le président peut se cacher sous l'adage "on ne lâchera rien"....
Et bien les joueurs, eux, semblent déjà avoir lâché, même s'ils disent le contraire dans les divers médias.
Le Stade Montois vit une crise très inquiétante.
Le club ne peut pas rester sans réagir, sans quoi, il s'enfoncera dans une crise bien plus profonde.
Il faut prendre des décisions rapidement si le Stade Montois ne veut pas connaître la saison la plus noire de son Histoire !!!!!

Stade Montois - Bordeaux-Bègles : Le résumé en images



Résumé en images du match entre le Stade Montois et Bordeaux-Bègles.

Source : lnr.fr

9ème Journée : Stade Montois 12 - 17 Bordeaux-Bègles

Bordeaux-Bègles enterre Mont-de-Marsan - Rugby - Top 14
Apathiques, les Montois s'offrent un retour en ProD2........ 

Le Stade Montois, sans hargne, sans adresse et sans génie s'est heurté à une équipe de Bordeaux-Bègles, bien plus réaliste.
Bordeaux-Bègles était pourtant plus faible, sans vouloir lui faire injure, que certaines équipes qui sont venues à Boniface.
Mais les Bordelo-Béglais se sont montrés propres et inspirés sur le peu de coups qu'ils ont eu à négocier en marquant les 2 essais du match.
Mont-de-Marsan, maladroit, avec un jeu stéréotypé et sans envie a donc surement dit adieu au TOP14.
Seule la mêlée a été le point de satisfaction en seconde période.
Les joueurs s'apprêtent à vivre une saison très longue.
Et les voir errer comme des âmes en peine sur le terrain n'amène pas à l’optimisme....

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Statistiquement, l’avantage allait à Mont de Marsan : 11 matchs, 11 victoires depuis 1984 face aux Girondins. Mais voilà, le promu montois n’arrive pas à prendre les points les plus importants : ceux face aux équipes a priori à portée. S’ils inscrivent un point de bonus défensif, ce n’est que le deuxième inscrit en 9 journées de TOP 14 ! Les voilà à 12 points d’Agen, treizième, et à treize de Bayonne et Bordeaux, premiers non-reléguables. Quasiment un gouffre. Les Girondins réalisent une bonne opération même si la lutte au maintien sera leur quotidien au cours de la saison, mais ce succès à l’extérieur est bon à prendre avant d’aller à Bayonne et de recevoir Castres.

Article :lnr.fr

samedi 27 octobre 2012

Stade Montois - Union Bordeaux Bègles : La compo


Retour du TOP14, le Stade Montois reçoit cette fin d'après-midi l'UBB et va tenter de décrocher sa 1ère victoire de la saison. De nombreux blessés refont leur apparition dans la composition de l'équipe, il était temps !


La compo du Stade Montois :

Les avants :
1. Alexandre MENINI
2. Ephraïm TAUKAFA
3. Sébastien ORMAECHEA
4. Scott MURRAY
5. Berend BOTHA
6. Julien TASTET (Capitaine)
7. Vassili BOST
8. Alexandre RICAUD

Les arrières :
  9. Laurent MAGNAVAL
10. Antoine VIGNAU TUQUET
11. Jean-Baptiste DUBIE
12. Dan BALEINADOGO
13. Baptiste CHEDAL BORNU
14. Martin JAGR
15. Jean-Marc MAZZONETTO

Les remplaçants :
16. Joan CAUDULLO
17. Pierre CORREIA
18. Wame LEWARAWU
19. Philipus LIEBENBERG
20. Arnaud PIC
21. Thibault DUVALLET
22. Yohan DURQUET
23. Tévita MAILAU

jeudi 25 octobre 2012

Ligue Europa (3è J.) : Funchal 1 - 1 Girondins de Bordeaux

Ligue Europa : Les Girondins de Bordeaux font le minimum au Maritimo Funchal - Football - Ligue Europa
Bordeaux prend le nul sur l'île de Madère......

Bordeaux qui avait pourtant ouvert le score en première mi-temps s'est fait rejoindre quelques minutes après.
Une deuxième mi-temps insipide qui contentait visiblement les 2 équipes.
Un match nul encore une fois pour les marine et blanc mais comptablement intéressant.
Les Girondins restent sur le coup pour la qualification.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et si la ballade initiale face à Bruges (4-0) avait été trompeuse ? La phase de groupes de Ligue Europa s’annonce plus laborieuse que prévue pour les Girondins de Bordeaux après leur nul obtenu au courage sur la pelouse du Maritimo Funchal (1-1). Le club de l’île de Madère, avec son stade en travaux et ses soucis financiers, ne paie pas de mine, au point d’apparaître comme une lanterne rouge toute désignée de ce groupe D. Sur le terrain, c’est une autre histoire. Newcastle n’a pas été non plus accroché pour rien (0-0). Les coéquipiers d’Obraniak ont vraiment souffert dans le registre physique, passant même à deux doigts de la défaite dans les derniers instants de la partie. Dias a ainsi fait trembler le petit filet extérieur d’Olimpa, qui remplaçait Carasso (genou droit) pour l’occasion (81e). Au même titre qu’Ibrahim, ratait d’un cheveu le centre vicieux de Sami (85e). Les hommes de Gillot n’auront donc pas trop à regretter le tir à ras du poteau de Gouffran (50e) lors de la dernière période où ils ont eu l’ascendant sur les Portugais.

Après leur net revers à Newcastle (3-0), les Girondins avaient pourtant des choses à se faire pardonner, notamment au niveau de la friabilité de leurs arrières. La défense à 4 encore choisie par Gillot se retrouvait malgré tout assez rapidement en porte-à-faux, avec un contre in extremis de Trémoulinas sur Briguel (6e). Mais comme en Angleterre, ils oscillaient entre nonchalance défensive et improductivité offensive. Jusqu’à cette contre-attaque superbe de simplicité impulsée par le latéral gauche international, qui s’appuyait sur Maurice-Belay avant de servir en retrait Gouffran (1-0, 30e). Le réalisme manifesté sur cette action aurait pu - dû - au moins emmener Bordeaux à la mi-temps à 1-0 en sa faveur. Seulement, un relâchement coupable laissait le champ grand ouvert à Robergé, l’un des deux Français évoluant sous le maillot de Funchal, pour reprendre la frappe lointaine de Ruben Ferreira repoussée par la barre (1-1, 36e). Les essais lointains d’Obraniak (25e et 45e), dans le même temps, laissaient penser que Bordeaux était supérieur au Maritimo. Il n’en a rien été.

Image : Eurosport.fr / Article :sport24.com

mardi 23 octobre 2012

Stade Montois : Départ de Prosper en fin de saison

 
Selon RFBG et relayé par rugbyrama, Stéphane Prosper entraineur des lignes arrières du Stade Montois aurait annoncé à ses joueurs aujourd'hui qu'il quitterait ses fonctions en fin de saison.
Est-ce les résultats, une certaine lassitude, ou un discours, qui ne passent plus qui serait la cause de cette nouvelle à ce moment de la saison ?
Prosper imite un peu plus tôt dans la saison son compère Dal Maso qui avait fait de même en cours de saison dernière......
Pour le même effet ?

Voir article rugbyrama        

lundi 22 octobre 2012

2ème J. Challenge Cup : London Irish 69 - 26 Stade Montois


Les voyages forment la jeunesse......

Mont-de-Marsan a encaissé une très lourde défaite chez les Anglais des London Irish ce samedi, s'inclinant sur le score de 69 à 26. Les Landais, qui n'ont pas fait de l'Amlin Challenge Cup une priorité, ont craqué à onze reprises. Deuxième succès bonifié dans la compétition pour les London irish.

Résumé : rugbyrama.fr /  Photo : stademontoisrugby.fr

Après-match : Bordeaux - Lille



Conférence de presse après le match entre Bordeaux et Lille.

Source : dailymotion.com

Bordeaux - Lille : Le résumé en images

video

Résumé du match entre les Girondins de Bordeaux et Lille.

Source : l'Equipe.fr

vendredi 19 octobre 2012

9ème Journée : Girondins de Bordeaux 1 - 1 Lille

Bordeaux abonné aux matchs nuls à domicile !

Lille arrache le point du match nul chez les Girondins dans les dernières secondes du temps additionnels. Au total, Bordeaux perd 6 points pendant ce laps de temps et laisse échapper la seconde place qui était à portée de main...Rageant.

93e minute. Bordeaux tient sa victoire, sa première à domicile depuis la 2e journée face à Rennes (1-0) et va monter sur le podium provisoire de Ligue 1. Landreau monte sur un dernier coup franc aux allures de corner, Chaban-Delmas retient son souffle et prie pour ne pas voir le gardien lillois rééditer le show du portier toulousain Ahamada, idole de la 6e journée face à Rennes. Pedretti s’élance et frappe fort en direction du second poteau. Esseulé au cœur de la surface, Bassa endosse le costume de héros et catapulte le ballon de la tête dans le but de Carrasso (1-1). Les Girondins laissent filer le podium, vraiment rageant !
Bien sûr, les hommes de Francis Gillot sont toujours invaincus, ils en sont même à 15 matches sans défaite en championnat. Mais cette jolie série sur le papier cache cette fâcheuse tendance à partager les points, une mauvaise habitude qui les prive de figurer parmi les meilleures équipes. Ce vendredi, il y avait pourtant largement la place pour décrocher les trois points. Autant par sa force défensive, son apparente sérénité que par ses belles projections en contre, Bordeaux méritait de s’imposer face à des Lillois bien tristes et très peu inspirés offensivement.

Ce sont pourtant eux qui ouvrent les hostilités. Balmont récupère le ballon dans le camp girondin et lance Kalou, titularisé comme Martin. L’Ivoirien décoche une frappe enroulée du droit qui meurt à quelques centimètres du poteau gauche de Carrasso (12e). Bordeaux réagit dans la foulée. Gouffran, qui avait perdu son premier duel avec Chedjou, prend le meilleur sur le Camerounais dans la surface et peut glisser une frappe un peu écrasée. Battu, Landreau voit le ballon heurter à petite vitesse son poteau droit (14e). Six minutes plus tard, les Bordelais trouvent enfin le chemin du filet. Mariano s’engouffre dans son couloir droit et adresse un centre parfait dans la surface à Obraniak qui reprend d’une tête plongeante pour tromper Landreau (20e).

Le match est alors engagé, plutôt ouvert puisque Lille doit revenir à la marque.mais les offensives paraissent bien pauvres, sans idées, souvent privées d’espace aussi par une bonne arrière-garde girondine composée pour une fois de quatre éléments en l’absence d’Henrique et Trémoulinas. Sereins, les hommes de Francis Gillot tiennent bien leur avantage. L’apparent faux rythme qui s’installe n’est troublé que par deux éclairs, une frappe non cadrée de Marange oublié au cœur de la défense (51e) puis Debuchy (53e), dont la frappe est déviée par Carrasso. Le match replonge aussitôt dans l’apathie jusqu’aux dernières minutes. Plutôt habile en contre, les Girondins gâchent plusieurs munitions avant que Carrasso ne sorte le grand jeu face à Roux (88e). Bordeaux respire et tient son succès. 93e minute, M.Buquet siffle un dernier coup-franc pour le Losc. Landreau monte… Et vous connaissez la suite.


Composition des équipes :

Girondins de Bordeaux : Carrasso - Mariano, Planus, Sane, Marange - N'Guemo, Plasil - Obraniak, Jussie, Maurice-Belay - Gouffran.

Lille OSC :  Landreau - Debuchy, Basa, Chedjou, Béria - Pedretti, Balmont, Martin - Kalou, Roux, Payet.

vendredi 12 octobre 2012

jeudi 11 octobre 2012

1ème Journée Challenge Cup : Stade Montois 6 - 11 Gloucester

 Christopher Baegert a livré un match de haut niveau, comme ses partenaires du centre de formation d'ailleurs.
 Des Montois novices mais combatifs.....

Pour leur premier match de Coupe d’Europe qui se jouait à domicile, les Montois avaient décidé de faire tourner leur effectif en faisant jouer beaucoup de jeunes issus du centre de formation.
Malgré cette large revue d'effectif, les Montois, bien que dominés, ont montré beaucoup de volonté, notamment en défense.
Les Anglais, bien plus puissants et expérimentés et bien que réduits à 1 joueur de moins après un carton rouge, ont gagné cette rencontre qui aurait pu devenir un piège au final.
Ce score ( 6 - 11 ) est assez flatteur pour les Montois qui ont quand même eu du cœur et qui pourront se reposer sur leur jeune effectif à l'avenir.
Prochaine rencontre la semaine prochaine chez les London Irish pour un match qui devrait voir à peu de choses près, le même effectif aligné.
Le Stade Montois devra surtout limiter la casse autant au niveau du score qu'au niveau physique.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les amateurs de grandes envolées n'y ont sûrement pas trouvé leur compte. Les spectateurs appréciant le courage et la volonté, eux, ont certainement dû saluer la prestation des jeunes pousses du Stade Montois. Sous une pluie battante, face à une formation de Gloucester cinquième du championnat anglais, les jaune et noir n'ont pas grand-chose à se reprocher, malgré la défaite (6-11). Alors bien sûr, dans des conditions difficiles, et contre une formation proche de ce qui se fait de mieux en termes de conquête outre Manche, les espoirs landais ont souffert. Mais à l'image de leurs aînés, ils ont eu le mérite de ne rien lâcher.
Ainsi, notamment lors des 30 premières minutes, plusieurs fois les Montois défendirent-ils leur ligne d'en-but face aux assauts répétés des « cherry and white », sans jamais craquer. Cette belle résistante combinée à l'échec total du buteur anglais, Taylor (0/3), permettait aux Landais d'espérer entrevoir la pause sur un score vierge, se permettant même à l'occasion, quelques jolis mouvements. Mais alors que les jaune et noir sont réduits à 14, l'ailier Ian Clark va finalement trouver la faille en bout de ligne après une longue séquence de ses avants et plusieurs temps de jeu sur toute la largeur du terrain (0-5, 30e).

Après la pause, le match reprend sur les mêmes bases avec des Montois qui résistent en occupant notamment intelligemment le terrain. Mais c'est finalement Taylor qui va trouver la mire (0-8, 53e). Claverie réagit toute fois dans la foulée (3-8, 55e), permettant aux siens de continuer à croire en la victoire. D'autant que l'agressivité anglaise sera sanctionnée de cartons jaune et rouge sur une seule et même action. Mais réduits à 13, les Anglais allaient malgré tout parvenir à aggraver le score par Cowann, tout juste entrer (3-11, 62e). Dans un baroud d'honneur marqué par une pénalité de Claverie (6-11, 77e), les Montois vont bien tenter de renverser la vapeur, mais en vain. Dommage, car ce Stade a de l'avenir.

Photo et article : sudouest.fr

mardi 9 octobre 2012

Après-Match : Brest - Girondins de Bordeaux



Conférence de presse après le match entre Brest et Bordeaux.

Source : dailymotion.com

Brest - Girondins de Bordeaux : Le résumé en images

video

Résumé en images du match entre Brest et Bordeaux.

Source : l'équipe.fr

dimanche 7 octobre 2012

8ème Journée : Brest 1 - 1 Girondins de Bordeaux

 Cheick Diabaté a égalisé pour les Girondins
Diabaté a permis aux siens de ramener le nul de Bretagne.....

Bordeaux reste le roi du match nul.
En déplacement à Brest, qui avait remporté ses 3 premiers matches à domicile, les Girondins sont parvenus à ramener 1 point.
Avec une formation encore remaniée à la mi-temps ( 3-5-2 devenant 4-4-2 ), les Bordelais ont égalisé grâce à Diabaté.
Au classement, Bordeaux est 6ème, mais même invaincu, fait du sur place.
Prochaine rencontre à domicile face à Lille, pour ce qui s'annonce comme un tournant pour la suite du championnat.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Moins de 72h après son déplacement à Newcastle (3-0), Bordeaux a trouvé les ressources pour aller chercher un bon nul à Brest (1-1). Pourtant maîtres à domicile depuis le début de la saison (3 victoires en autant de rencontres), les hommes de Landry Chauvin ont peiné à proposer un spectacle emballant à leur public, même s’ils ont ouvert le score de manière opportuniste suite à un contre rapide conclu de belle manière par Ben Basat (1-0, 37e). Un contre, un comble pour cette équipe girondine adepte de ce type d’actions dans son 3-5-2 retrouvé. Pourtant auteur d’une bonne entame, symbolisée par de belles opportunités pour Gouffran (6e) et surtout Diabaté, qui touchait du bois (8e), Bordeaux attendait le retour des vestiaires pour repartir de l’avant.

Passant d’un extrême à l’autre avec un 4-4-2 plus audacieux dès la reprise (Saivet à la place de Planus) et aucun milieu défensif de formation, les Girondins affichaient d’abord une certaine maladresse (48e, 56e, 67e), avant de parvenir à égaliser par Diabaté, à la conclusion d’un bon mouvement collectif (1-1, 68e). Malgré une supériorité dans le jeu, les visiteurs n’arriveront cependant pas à arracher un succès en terre bretonne, malgré deux opportunités de Gouffran (86e) et Diabaté (87e). Baysse a même eu la balle du KO mais son coup de tête s’écrasait sur la barre (88e). Bordeaux peut ainsi continuer à surfer sur sa bonne dynamique et reste accroché au trio de tête.

Photo : sudouest.fr / Article : sport24.com

Stade Montois - Paris : Le résumé en images

video

Résumé du match en images entre le Stade Montois et Paris.


Source : lnr.fr

8ème Journée : Stade Montois 28 - 30 Paris

 Daniele Baleinadogo, auteur du seul essai du match, a bien failli offrir à Mont-de-Marsan sa première victoire face au Stade Français.
 Défaite difficile à avaler pour des Montois, encore si près de la victoire......

Et ça continue encore et encore......
Les Montois connaissent trop la musique.
Malgré une bonne seconde mi-temps, les Landais ne parviennent toujours pas à s'imposer.
Seul le point de bonus est venu saluer la performance des Jaune et Noir.
Bien maigre consolation depuis le début de saison.
L'arbitre Irlandais n'aura rien changé, le petit est toujours arbitré durement ( notamment les pénalités oubliées sur deux ou trois mauls ).
A chaque fois que les Parisiens entraient dans le camp Montois, ils bénéficiaient d'une pénalité.
Malgré une première mi-temps insipide, les locaux ont fait une très bonne seconde mi-temps en inscrivant le seul essai du match.
Mais trop sanctionnés, ils échouaient à 2 petits points au coup de sifflet final.
Très rageant et trop dur pour cette valeureuse équipe qui ne se fait plus guère d'illusion sur son avenir.
La motivation sera le principal problème pour le Stade Montois qui va vivre une très longue saison.......

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 C’était la soirée des premières dans les Landes entre le Stade Montois, hôte de la rencontre, et le Stade Français en déplacement. Si pendant longtemps, les Landais ont bien cru tenir leur première victoire de la saison, ils n’auront du se satisfaire que de leur premier point au classement. Un point de bonus qui récompense les efforts d’une équipe qui n’a encore une fois rien lâché, mais un point qui attisera de gros, de très gros et trop nombreux, regrets. En effet, dans ce match palpitant à l’excès, ils ont plusieurs fois été devant au score, mais à chaque fois, ils ont permis et vu leurs adversaires leur passé devant…

… et au final s’imposer pour la première fois depuis plus d’un an à l’extérieur. Car oui, le Stade Français ne réussissait plus à gagner loin de la Capitale, ni la saison dernière ni celle-ci, mais plus grave, il gagnait également moins souvent à Paris. L’équation était donc simple, il fallait absolument faire un coup à Mont de Marsan, et cela a été le cas. Ce succès et la coupe d’Europe aidant devrait permettre aux Parisiens de reprendre des couleurs et de bien préparer le choc des Stades face à Toulouse, à la fin du mois, pour le retour aux affaires nationales.


Photo : sudouest.fr / Article : lnr.fr

vendredi 5 octobre 2012

Stade Montois - Paris : La compo

 

C'est le match du dernier espoir de maintien pour les Montois.
Face à une équipe du Stade Français qui a fait un très bon match à Clermont, la tâche du Stade Montois s'annonce rude.
Mais les Montois n'ont pas le choix, il faudra montrer le même visage qu'à Perpignan et oublier les déconvenues précédentes à domicile.
Ce match sera arbitré par un Irlandais. L'arbitrage très critiqué par les dirigeants et les supporters Montois sera décortiqué demain soir.
Un arbitre étranger, supposé neutre ( quoique... ), officiera donc pour ce match qui s'annonce très important pour les deux équipes.
Victoire impérative pour les jaune et noir.

ALLEZ LE STADE MONTOIS !!!!!!!!!!!!!

La compo du Stade Montois :

Les avants :
1. Julian FIORINI
2. Joan CAUDULLO
3. Pieter GROBLER
4. Wame LEWARAVU
5. Vickus LIEBENBERG
6. Julien TASTET (Capitaine)
7. Vassili BOST
8. Alexandre RICAUD

Les arrières :
9. Arnaud PIC
10. Jean-Baptiste CLAVERIE
11. Jean-Baptiste DUBIE
12. Dan BALEINADOGO
13. Baptiste CHEDAL BORNU
14. Martin JAGR
15. Yohann DURQUET

Les remplaçants :
16. Ephraïm TAUKAFA
17. Alexandre MENINI
18. Berend BOTHA
19. Scott MURRAY
20. Laurent MAGNAVAL
21. Thibault DUVALLET
22. Julien CABANNES
23. Sébastien ORMAECHEA

Photo : tastetromain.fr/ Source :stademontoisrugby.fr

Newcastle - Bordeaux : Le résumé en images

video

Résumé du match entre Newcastle et Bordeaux.

Source : todayfoot.com

jeudi 4 octobre 2012

Ligue Europa : Newcastle 3 - 0 Girondins de Bordeaux

 Toute la détermination de Tiote devant un Plasil dépassé
Bordeaux redescend sur terre.........
 
Malgré un match plus que correct en terre Anglaise, les Girondins ont pris une grosse claque.
Cela faisait longtemps que les Bordelais n'avaient pas connu une soirée si difficile.
Au delà du score, plutôt flatteur pour Newcastle, c'est ce manque d'efficacité offensive qui est encore criant.
Des occasions mais aucune réalisation. Les deux équipes étaient sensiblement du même niveau mais les Anglais ont été plus réalistes.
Efficacité quand tu nous tiens......
Au classement Bordeaux reste deuxième en compagnie des Belges de Bruges et derrière Newcastle.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 Il fallait bien que cela arrive un jour. Sauf que l’ampleur du score fait désordre. A Newcastle, pour la deuxième journée de la phase de poules de la Ligue Europa, Bordeaux a payé chèrement ses difficultés défensives du moment (3-0). Pour le classement de la poule D, il n’y a rien de grave, la deuxième place étant en sa possession. On a souvent brocardé les clubs français pour ne pas jouer à fond la Ligue Europa. Auteur d’un nul peu glamour au Maritimo Funchal il y a quinze jours (0-0), Newcastle a continué à faire tourner en laissant sur le banc Ben Arfa ou son serial artilleur Demba Ba. Ce qui ne l’a pas empêché de maîtriser des Bordelais inconstants dans les zones de vérité et qui ont eu aussi le déplaisir d’encaisser un troisième but hors-jeu, Cissé étant devant la défense pour reprendre le centre de Ferguson (3-0, 50e). Malgré ce léger hiatus, les hommes de Francis Gillot n’ont jamais été en mesure de rapporter quelque chose de St-James Park. Regrettable après avoir accompli une entame tonitruante contre Bruges (4-0), qui, dans le même temps, s’est refait une santé contre les Portugais (2-0).

Les Girondins n’avaient donc plus perdu le moindre match depuis le 8 avril dernier (Caen, 1-0). Shola Ameobi se chargea en premier de mettre fin à cette série, en reprenant seul au second poteau l’offrande d’Obertan (1-0, 16e). Les Frenchies de Newcastle avaient visiblement envie de se rappeler au bon souvenir de leur pays puisque les premières mèches avaient été allumées par Cabaye (2e et 14e). Dans le sens inverse, Gouffran, dont les envies d’Angleterre ne sont un secret pour personne, recevait les centres de ses partenaires mais était contré à chaque fois (15e et 29e). La plus belle opportunité bordelaise, avant la jolie reprise de volée contre son camp d’Henrique (2-0, 40e), était en fait intervenue plus tôt, avec Obraniak qui avait placé une tête juste au-dessus de la barre d’Elliot (6e). Ce n’était finalement qu’une illusion. Cette première défaite depuis plusieurs mois n’est pas un drame en soi, elle fait simplement office de rappel à l’ordre.

Article : sport.24 / Photo : sudouest.fr

mardi 2 octobre 2012

Après-match : Lyon - Bordeaux


Conférence de presse après après le match entre Lyon et Bordeaux.

Source : dailymotion.com

Lyon - Bordeaux : Le résumé en images

video

Résumé du match entre Lyon et Bordeaux.

Source : l'Equipe.fr