Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

vendredi 30 mars 2012

Aurillac - Stade Montois : La compo


Déplacement périlleux des montois à Aurillac qui est en forme sur ses terres.
Le Stade Montois devra se montrer plus discipliné s'il veut ramener un bon résultat du Cantal.
Victoire importante pour rester dans la course à la qualification.
Coup d'envoie, demain, samedi 31/03/2012 à 18h30.

ALLEZ LE STADE MONTOIS !!!!!!!!!!!!

La compo du Stade Montois :

Les avants :
1. Pierre CORREIA
2. Cyriel BLANCHARD
3. Sébastien ORMAECHEA
4. Berend BOTHA
5. Leandro CEDARO
6. Julien TASTET (Capitaine)
7. Lodie BRITZ
8. Hoani MATENGA

Les arrières :
9. Frédéric URRUTY
10. Beñat ARRAYET
11. Julien CABANNES
12. Dan BALEINADOGO
13. Jean-Baptiste DUBIE
14. Martin JAGR
15. Yohann DURQUET

Les remplaçants :
16. Ephraïm TAUKAFA
17. Alexandre MENINI
18. Josh JACKSON
19. Yann BRETHOUS
20. Antoine VIGNAU TUQUET
21. Thibault DUVALLET
22. Ximun LUCU
23. Juan Jose ACOSTA

Photo : sudouest.fr / Source : stademontoisrugby.fr

jeudi 29 mars 2012

Gouffran de retour à l'entrainement !!!!

Yohan Gouffran et même Jussié ont repris l'entrainement collectif cette semaine (mardi plus précisément). L'équipe est au complet. Plus de peur que de mal pour Gouffran qui reprend donc plus vite que prévu... A ce jour, nul ne sait s'ils seront opérationnels ce samedi soir face à Dijon.

mercredi 28 mars 2012

Après-match : Paris - Bordeaux




Voici la conférence de presse après le match Paris - Girondins de Bordeaux.

Source : dailymotion.com

Le résumé en images : Paris - Girondins de Bordeaux



Voici le résumé en images du match Paris - Bordeaux.

Source : rutube.ru

lundi 26 mars 2012

29ème journée L1 : PSG 1 - 1 Bordeaux


Bordeaux peut avoir des regrets....les 3 points étaient au bout...

Dimanche soir, en clôture de la 29e journée de Ligue 1, nos Girondins de Bordeaux ont failli créer l’exploit au PSG en ouvrant le score logiquement par Cheikh Diabaté (77e) mais Guillaume Hoarau permet aux siens d’arracher un nul plutôt dur à encaisser côté Girondins. Bordeaux reprend la 8ème place après le match nul de Marseille à Nice tandis que la formation de Carlo Ancelotti compte le même nombre de points que le MHSC.

 
Sans Jussiê ni Yoan Gouffran, buteur au match aller, les Girondins avaient décidé de ne pas se livrer, ou simplement lorsqu'ils étaient sûrs de leur coup. Ils ont eu raison, et auraient vraiment pu prétendre à mieux avec un peu plus de cohésion défensive dans les 10 dernières minutes.

La première période fut franchement décevante, disputée dans un rythme assez lent. Malgré une grosse armada, le PSG a du mal à accélérer le rythme. Grâce à sa composition tactique en 3-5-2, Bordeaux cadenassait le milieu de terrain du Parc des Prince.

Hormis une énorme occasion de la tête pour Alex sur coup de pied arrêté (29e), sur laquelle le Brésilien n'a pas réussi à cadrer à bout portant, Paris n'a jamais fait trembler les hommes de Gillot avant le repos. Surtout, la meilleure occasion fut clairement au bénéfice de Plasil, qui aurait pu marquer sans un superbe arrêt réflexe de Sirigu.

Comme souvent, les Parisiens ont été meilleurs en deuxième période et plus dangereux, avec une frappe de Sissoko superbement écartée par Carrasso (48), qui bloquait aussi un coup franc de Nene (66). Mais Bordeaux restait bien organisé mais assez inoffensifs devant, et il a fallu attendre la 73ème minute pour voir une frappe surpuissante sur la barre signée Plasil : Sirigu était battu. Mais Bordeaux a réussi à ouvrir le score sur une belle contre attaque emmenée par un excellent Ludo Obraniak, qui, sur une passe bien millimétré, permettait à Marice Bellay de fixer le gardien parisien et d’offrir une belle passe en retrait à Diabaté qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans les cages (légère frayeur de ma part au moment du tir).

Ça aurait pu se terminer de la plus belle des manières pour Bordeaux mais le PSG a encore trouvé les ressources pour arracher le nul (1-1) dans les 10 dernières minutes : au moment où on ne l'attendait plus, le coach parisien a ressorti son joker Mathieu Bodmer, entré en jeu à 20 minutes de la fin à la place de Sissoko. Auteur d'une surprenante déviation derrière son pied d'appui, suite à une première passe de Motta, Bodmer a servi dans d'excellentes circonstances Guillaume Hoarau, lequel a pu prendre le temps nécessaire pour armer sa frappe victorieuse.

Et le gardien italien du PSG, tout de suite après le but de Hoarau, a encore dû sortir le grand jeu pour sortir une tentative à bout portant de Diabaté, vraiment proche du doublé (82e). Finalement, les joueurs parisiens s’estimaient heureux de ne pas avoir perdu à la fin de la rencontre.

Bordeaux repart de la capitale avec un point plutôt prometteur pour la suite, à condition de rester constant et de gagner à la maison. Prochaine rencontre des Bordelais samedi 31 mars à 19h00 contre Dijon. Victoire IMPERATIVE pour la course à l’Europe.

Composition de Bordeaux : Carrasso - Henrique, Planus, Ciani - Mariano, N'Guemo, Plasil, Obraniak, Trémoulinas - Maurice-Belay, Diabaté (but 77e).

Composition du PSG : Sirigu - Jallet, Alex, Sakho, Tiéné - Thiago Motta, Sissoko - Ménez, Pastore, Nene – Hoarau (but 81e).

Photo girondins.fr

19ème journée (retard) ProD2 : La Rochelle 24 - 15 Mont-de-Marsan


Les montois reviennent bredouilles du déplacement à La Rochelle.... Cruelle désillusion....

Les montois ne sont pas des magiciens.
Non content de jouer en infériorité numérique pendant pratiquement une mi-temps ( 37' , jouant même à 13 contre 15 ), les montois se sont lourdement fait sanctionner par l'homme en noir.
Les deux essais de Sénio et Tastet n'auront pas suffi à remporter ne serait-ce qu'un point de bonus défensif.
L'arbitre leur enlevant même ce droit en fin de match en offrant aux locaux la pénalité du coup de grâce.....
Trop pour une seule équipe !!!!!
Mont de Marsan ressort de ce match, abasourdi.
Tant d'efforts non récompensés, cela risque de laisser des traces dans les corps et dans les têtes.....

Photo sud-ouest.fr

vendredi 23 mars 2012

Composition du Stade-Montois contre La Rochelle

1. Ménini
2. Taukafa
3. Ormaechea
4. Botha
5.Dhien
6.Tastet
7. Taulanga
8. Matenga
9. Urruty
10.Vignau-Tuquet
11. Lucu
12. Sénio
13. Chedal-Bornu
14. Cabannes
15. Mazzonetto

Remplaçants : 16. Blanchard / 17. Guidone / 18. Jackson / 19. Brethous / 20. Baleinadogo / 21. Arrayet / 22. Durquet / 23. Acosta

source:FBG

jeudi 22 mars 2012

Girondins de Bordeaux : Blessure de Gouffran

Le sort s'acharne sur Yoan Gouffran. Griévement blessé à la cheville droite la saison dernière face à Caen, il s'était à nouveau blessé à la cheville lors de la reprise de l'entraînement à la fin du mois de décembre.

Hier en fin de mâtiné, Yohan s'est effondré sur le terrain et a dû être évacué en civière (cf photo).
Les examens laissent apparaître une indisponibilité de 15 jours selon l’évolution clinique de sa blessure.

STADE MONTOIS ( OFFICIEL ) : LE STAFF RESIGNE POUR LA SAISON PROCHAINE


Selon le site officiel du Stade Montois, le staff sportif jaune et noir est reconduit pour la saison prochaine.

Voici le communiqué :

"Bonne nouvelle à l'approche de cette fin de saison, Marc Dal Maso, Stéphane Prosper, Patrick Milhet et Raphaël Steyer, qui composent actuellement le staff sportif de l'équipe professionnelle du Stade Montois Rugby, ont confirmé leurs présences au sein du Club pour la saison prochaine."

Pour une bonne nouvelle, c'est une bonne nouvelle !!!!!
Le staff a dû avoir des garanties pour la saison prochaine concernant les moyens et la poursuite d'un recrutement judicieux et ambitieux.
Il est donc certain que nous saurons garder les éléments les plus importants dans l'effectif.
C'est primordial de rester dans cette continuité, synonyme de bons résultats pour le club.

Photo : stademontoisrugby.fr 

mercredi 21 mars 2012

Après-match : Bordeaux - Ajaccio



Voici la conférence de presse après le match Bordeaux - Ajaccio.

Source : dailymotion.com

Le résumé en images : Girondins de Bordeaux - Ajaccio



Voici le résumé du match entre Bordeaux et Ajaccio.

Images Canal+, source : rutube.ru

lundi 19 mars 2012

28ème journée L1 : Bordeaux 1 - 1 Ajaccio

Occasion manquée pour les bordelais.....

Petit coup d’arrêt pour Bordeaux à Chaban-Delmas. Les Girondins, en course pour accrocher l’Europe en fin de saison, n’ont pu faire mieux que le nul face à Ajaccio (1-1). Friables en fin de partie, les hommes de Francis Gillot ont craqué dans le temps additionnel. Dans son 3-5-2 désormais célèbre mais orphelin de Ludovic Obraniak suspendu, Bordeaux a eu bien du mal à trouver la justesse tactique face aux Corses. Etirée à son maximum sur 60 mètres avec des attaquants isolés devant, l’équipe girondine a peiné à trouver des solutions offensives. Pas une seule occasion franche en effet à se mettre sous la dent au cours des 45 premières minutes. Malgré la domination bordelaise, c’est même Ajaccio qui se procurait la première opportunité. Sur un raid d’Ilan, Carrasso s’emparait du cuir grâce au bon retour de Sané (14e). Bordeaux réagissait par Gouffran (26e, 28e). Sans succès. Sertic profitait quant à lui d’une perte de balle corse pour décocher une volée (30e) qui filait juste à côté du poteau droit d’Ochoa. Le remplaçant d’Obraniak offrait ensuite la plus belle opportunité à Maurice-Belay avec une frappe qui passait juste au dessus de la transversale d’Ochoa (44e).

Avec un manque criant de soutien dans les rangs de son équipe, Francis Gillot remodelait son onze pour placer Sané plus haut. Un changement d’organisation qui se matérialisait par une animation bien plus convaincante. Gouffran trouvait ainsi la transversale d’une volée parfaite (51e), avant qu’Ochoa ne soit contraint à la parade sur une tête de Trémoulinas (54e). Carrasso s’envolait à son tour sur une tête de Medjani (57e) pour la réponse ajaccienne. Les efforts girondins étaient finalement récompensés sur coup de pied arrêté. Sur un corner joué à deux, Plasil trouvait Gouffran. L’ancien Caennais voyait sa volée être détournée de la tête par Diabaté (72e, 1-0). Avec le cœur et l’envie, Ajaccio n’abdiquait pas et poussait jusque dans les dernières minutes pour arracher l’égalisation. Poulard crucifiait ainsi Carrasso d’une tête rageuse (90e+3). Un manque à gagner de deux points pour Bordeaux qui dépasse cependant l’OM au classement, se hissant ainsi au huitième rang de la L1.

Les compos :

Girondins de Bordeaux : Carrasso - Mariano, Sané, Planus, Ciani, Trémoulinas - Sertic ( Jussiê, 67' ), Nguemo, Plasil (cap.) - Maurice-Belay ( Diabaté, 61', But, 70' ), Gouffran ( Traoré, 86' ).

Ajaccio : Ochoa - Lippini ( Kinkela, 78' ), Medjani, Poulard ( But, 90' ), Bouhours - Pierazzi (cap.), Lasne, André ( Diawara, 60' ), Cavalli - Ilan ( Tiberi, 67' ), Eduardo.

Article : sport24.com / Photo : sudouest.fr

24ème journée : Stade-Montois 27 - 16 Pau


Mont-de-Marsan domine largement ses voisins Béarnais. La bataille pour la ½ à domicile est relancée.
 
Qui aurait pu penser une équipe montoise maîtrisant autant le 3ème de cette ProD2 ? Personne je pense. La défaite du week-end dernier face aux "culs rouges" aurait pu les « plomber »...bien au contraire. Ils réalisent une bonne opération pour cette 24ème journée de ce championnat, conjugué aux défaites de La Rochelle et de Dax. Ces 4 équipes vont mener une lutte sans merci pour jouer une demi-finale à domicile !
Les Montois entament le début de match tambour battant avec le vent derrière le dos. Les Palois, acculés dans leur défense, tentent de jouer au pied : terrrrrible erreur des Béarnais qui profite aux jaune et noir ! En l’espace de 6 minutes, Beñat Arrayet plante 2 pénalités à la suite. 2 minutes plus tard, sur la mise en jeu des Palois, les Montois se font sanctionner pour un hors jeu pile en face des poteaux...Manca permet à son équipe de revenir à 3 points. Ce n’était pas sans compter sur la réaction Montoise, qui, après 5 bonnes minutes de domination, tant au niveau des rucks que dans la circulation de balle, arrive à trouver la faille grâce à un contre emmené par un Lodie Brtiz et son coup de pied à suivre. Julien Cabannes suit l’action et se fait stopper clairement par un croc en jambe à 2 mètres de la ligne d’en but : essai de pénalité accordé par l’arbitre (13-3 13e).
Malheureusement, le Stade Montois connaît une légère période de relâchement permettant à Manca de planter 2 pénalités mais Beñat permet à son équipe de garder la distance face aux Palois (pénalité accordée suite à de multiples fautes Paloises). (16-9 29e).
7 minutes plus tard, un éclair surgit, Jean-Baptiste Dubié perce la défense béarnaise en évitant 2 tentatives de plaquages...Ce dernier fixe le dernier défenseur Palois et fait une passe millimétrée à Alexandre Ménini qui s’en va en terre promise !!! Très bel essai non transformé... A la 39ème, sur une faute au sol, Pau est sanctionné d’une nouvelle pénalité et d’un carton jaune contre Bordoy. Joli cadeau pour Beñat qui passe la pénalité sans problème.

2ème période
Avec deux essais inscrits dès la première période, les Montois débutent alors leur course-poursuite après le bonus offensif, ne laissant aucun répit à l'adversaire. Mais si leur domination est sans partage, impossible de passer la ligne. Les Palois tentent bien de revenir dans le match par le biais d'initiatives bien senties par les lignes arrières, mais aucune n'atteindra l'en-but montois.
Dernière action Montoise à la 79e à 5mètres de la ligne Paloise. Les Montois s’arrêtent de jouer suite à une faute flagrante (hors jeu) d’un Palois dans un regroupement montois. Les Jaune et Noir s’arrêtent de jouer pensant que l’arbitre sanctionnerait les visiteurs. Que nenni !! Ce dernier accordera un essai en contre malgré le retour de Julien Cabannes et Hoani Matenga. Mais un essai qui restera dans les annales pour un long moment : un TOUCHDOWN de la part du troisième ligne centre Marlon Solofuti sous les poteaux. Un essai accordé qui aurait pu coûter cher s’il permettait à Pau d’arracher le point de bonus défensif.
Les Montois remportent cette rencontre d’une très belle manière et remontent à la 4ème place du classement de ProD2. Décidément, la bataille pour la demie à domicile s’annonce d’ores et déjà très serrée !!!
Prochaine rencontre à La Rochelle (match en retard) ALLEZ LES JAUNES !! (les montois :)


Photo S.O.fr

samedi 17 mars 2012

Stade Montois - Pau : La compo


Match prépondérant face à un concurrent direct pour les 3 premières places.
Cette rencontre est une sorte de 1/4 de finale.
Les montois, s'ils veulent conserver une chance de recevoir pour les demies devront l'emporter face à leurs voisins béarnais.
N'oublions pas que les 2 matches en retard sont à l'extérieur et donc, il sera difficile de rapporter des points...
Victoire impérative contre Pau, demain à 20h00 au Stade Guy Boniface et en direct sur Eurosport.

ALLEZ LE STADE MONTOIS !!!!!

Voici la compo du Stade Montois.

Les avants :
1. Alexandre MENINI
2. Cyriel BLANCHARD
3. Sébastien ORMAECHEA
4. Joshua JACKSON
5. Leandro CEDARO
6. Lodie BRITZ
7. Haisini TAULANGA
8. Hoani MATENGA

Les arrières :
9. Frédéric URRUTY
10. Beñat ARRAYET
11. Ximun LUCU
12. Dan BALEINADOGO
13. Jean-Baptiste DUBIE
14. Julien CABANNES
15. Jean-MARC MAZZONETTO

Les remplaçants :
16. Ephraïm TAUKAFA
17. Mauricio GUIDONE
18. Berend BOTHA
19. Julien TASTET
20. Antoine VIGNAU TUQUET
21. Baptiste CHEDAL BORNU
22. Yohann DURQUET
23. Juan Jose ACOSTA

Photo : sudouest.fr / Source : stademontoisrugby.fr

dimanche 11 mars 2012

Après-match : Brest - Bordeaux



Voici la conférence de presse après le match Brest - Bordeaux.

Source : dailymotion.com

Le résumé en images : Brest - Girondins de Bordeaux


 
Voici le résumé en images de la rencontre entre Brest et Bordeaux.

Source : trilulilu.ro

27ème Journée : Brest 0 - 2 Girondins de Bordeaux

Bordeaux se relance...
Les Girondins de Bordeaux ont dominé Brest (2-0) ce samedi lors de la 27e journée de Ligue 1. Les hommes de Francis Gillot ont ouvert le score par Gouffran à la 35e minute suite à un corner mal repoussé. Plasil a doublé la mise de la tête peu après la pause (48e), Bordeaux en profite pour revenir à hauteur des Marseillais, occupant la 9e place en raison d'une différence de buts défavorable.

Pour le compte de la 27e journée, Bordeaux a mis un terme à sa série de deux défaites consécutives en dominant sereinement un Stade Brestois plutot faiblot (0-2). Les Marine et Blanc restent au 9e rang mais reviennent à hauteur de l'OM au classement. Soucieux de rattraper les points perdus à domicile contre Nice le week-end précédent (1-2), les hommes de Francis Gillot pressent haut. Cela leur permet de récupérer un nombre incalculable de ballons. Quant à l'animation offensive, les Girondins donnent le tournis à la défense. La sanction parait inévitable et après plusieurs tentatives infructueuses (4e, 11e, 23e, 25e), elle intervient sur coup de pied arrêté par l'intermédiaire de Gouffran (0-1, 35e). Les Brestois regagnent les vestiaires sans avoir adressé le moindre tir !

2ème mi-temps

En dépit d'un double changement durant la pause, le but du break est rapidement inscrit par Plasil, le capitaine bordelais, surgissant entre deux défenseurs (0-2, 48e). On sent alors une envie de bien faire du côté Brestois mais un manque de créativité et des approximations constantes leur sont cruels.

Rien ne leur sourit car ce sont même les visiteurs qui sont proches de la troisième réalisation (53e, 62e) avant que Grougi, le spécialiste maison, ne manque un penalty face à Carrasso (76e)! 5ème arrêt de pénalty cette saison pour notre gardien, le meilleur gardien de ligue1 dans cette spécialité !! Soirée cauchemardesque pour les Bretons à l’opposé des Girondins, prouvant que cette dernière peut-être une équipe très forte par moment. Bordeaux connaît une saison inconstante, on ne cesse de le dire !

COMPOSITION DE BORDEAUX : Carrasso - Ciani, Sane, Mariano, Planus, Tremoulinas - Plasil, N'Guemo, Obraniak - Gouffran, Maurice-Belay.

COMPOSITION DE BREST : Elana - Martial, Baysse, Kantari - Daf, Khaled, Alphonse, Sossoko, Grougi - Basat, Jemaa.

photo sport24

CR By DUKE

samedi 10 mars 2012

Le résumé en images : Dax - Stade Montois

video

Voici le résumé du derby entre Dax et le Stade Montois.

Source : lnr.fr

23ème Journée : Dax 20 - 13 Stade Montois

Un derby sous tension.....

Le point de bonus a été pris par les montois qui méritaient pourtant mieux.
Un derby qui fera encore couler beaucoup d'encre et qui restera dans les mémoires du fait d'un énième tournant faisant basculer le match.....

La faute à des décisions arbitrales et surtout à un fait de jeu ( le jaune de Baleinadogo ), qui ont décidé de l'issue de la rencontre.
Baleinadogo a involontairement fait tomber Bourret sur un ballon en l'air.
Ce dernier tombe lourdement sur la nuque.
Ce dernier sort sur civière, c'est la stupeur et des insultes commencent à s'entendre dans les travées de Boyau !!!!!
Spectaculaire mais finalement, plus de peur que de mal.....
Cette action a fait basculer la rencontre, avec un arbitre, qui a compensé tout le reste du match, en pénalisant les montois dès qu'ils se trouvaient dans les 22m dacquois.
Tout en accordant des pénalités faciles pour les locaux.
L'essai en première mi-temps de Dubié n'a rien à voir avec celui marqué en supériorité numérique par les dacquois en seconde.
Les culs-rouges bénéficiant de décisions bienvenues pour leur permettre de gagner cette rencontre.....
Malgré tout, le visage montré par les montois est plus que plaisant.
Beaucoup d'envie, de jeu et d'application non récompensés.
Ils y ont fortement cru à la mi-temps en menant pourtant 13-9.
On ne reviendra sur le scénario de la seconde qui donne cette victoire aux locaux.

Le match contre Pau s'annonce déjà comme un 1/4 de finale.
Inspirons nous de cette rencontre et la victoire devrait être au bout.....

Photo : sudouest.fr

vendredi 9 mars 2012

Dax - Stade Montois : La compo


Ce derby landais s'annonce comme le début des fêtes dans les Landes.
Cette rencontre du haut du tableau est importante pour les deux équipes.
Une victoire permettrait aux dacquois d'avoir une réelle chance de recevoir pour les demies et les montois, prendraient une option pour une place dans les 5 premiers.
Le Stade Montois a décidé d'aligner une équipe très proche de celle qui a étrillé Oyonnax le week-end dernier.
Ormaechea, Tastet, Senio et Cabannes seront titulaires respectivement à la place de Grobler, Brethous, Baleinadogo et Lucu.

ALLEZ LE STADE MONTOIS !!!!!!!!!

La compo du Stade Montois contre Dax.

Les avants :
1. Alexandre MENINI
2. Ephraïm TAUKAFA
3. Sébastien ORMAECHEA
4. Berend BOTHA
5. Leandro CEDARO
6. Julien TASTET (Capitaine)
7. Lodie BRITZ
8. Haisini TAULANGA

Les arrières :
9. Frédéric URRUTY
10. Beñat ARRAYET
11. William RYDER
12. Dimitri SENIO
13. Jean-Baptiste DUBIE
14. Julien CABANNES
15. Jean-Marc MAZZONETTO

Les remplaçants :
16. Cyriel BLANCHARD
17. Mauricio GUIDONE
18. Jérôme DHIEN
19. Hoani MATENGA
20. Thibault DUVALLET
21. Dan BALEINADOGO
22. Ximun LUCU
23. Pieter GROBLER

Photo : sudouest.fr

TREMOULINAS EN GARDE A VUE

Benoît Trémoulinas s'est retrouvé en garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi.
Il a tenté d'échapper à la police suite à un banal contrôle d'alcoolémie.
Ce dernier aurait pris la fuite dans les rues de Bordeaux, se serait engouffré dans un parking souterrain (brisant la barre dé fer d'entrée) mais a été coincé par la police.
Ce matin même, il était toujours en garde à vue.
Il risque de lourdes sanctions (tant personnelles que professionnelles).

CA A DU ALLER FORT AVEC LE PUNCH :)

22ème Journée : Stade Montois 43 - 0 Oyonnax

Ryder, la nouvelle pépite du Stade Montois.....

Six essais. Guy-Boniface n'avait pas vu ça depuis longtemps. Rien qu'à la mi-temps, le score était déjà de 29 à 0. Face à des Bugistes, certes vaillants, mais complètement dépassés par les événements, les Montois n'ont pas fait de détails hier, s'imposant 43 à 0, bonus offensif à la clé. Une prestation de haute volée.

« Ce n'était pas mal oui, sourit Marc Dal Maso. On a eu une rencontre difficile contre Carcassonne le week-end dernier où on a gagné avec beaucoup de chance (l'essai de la victoire, 20-15, est intervenu à la dernière minute). Mais là, on a vraiment fait un match de grande qualité, avec beaucoup de rigueur, de l'envie et des essais. C'est très positif pour la suite. »

En une semaine, les jaune et noir ont en effet semblé métamorphosés. Et dans le sillage d'un pack en pleine possession de ses moyens, les trois-quarts de la préfecture landaise se sont régalés comme jamais cette saison. À l'image de William Ryder.

Sorti du frigo le week-end dernier, le Fidjien n'a pas tardé à matérialiser au tableau d'affichage les esquisses de talent qu'on avait entrevues le week-end dernier. Pour sa troisième titularisation de l'année seulement, le demi-dieu du Seven a marqué un triplé. Ses trois premiers essais sous les couleurs du Stade Montois. Tous plus beaux les uns que les autres. Le premier en se faufilant entre quatre adversaires (25e, 10-0). Le deuxième en suivant une passe au pied bien sentie d'Arrayet (29e, 17-0). Le troisième, plus classique mais tout aussi bien accompli, en concluant en bout de ligne une offensive d'école de ses partenaires (64e).

Profondeur de banc

Un festival qui a fait pousser des ailes à ses coéquipiers de derrière, incisifs comme jamais. Même s'il est vrai que si le Stade menait de quatre essais à la pause, c'est également la faute de Bugistes coupables de deux énormes erreurs punies d'un essai chacune sur interception (Mazzonetto, 35e, 22-0 ; puis Lucu 29-0, 39e). « Ça fait du bien ! C'est un plaisir de jouer comme cela », se réjouissait ainsi Yann Brethous dans les vestiaires, visiblement soulagé d'avoir enfin vu son équipe à pareille fête après plusieurs mois de difficultés offensives.

D'autant que les entraîneurs montois ont pu également apprécier les solides prestations de joueurs ayant habituellement peu de temps de jeu. Pour cette série de douze matchs consécutifs, Marc Dal Maso et Stéphane Prosper avaient dit vouloir s'appuyer sur l'ensemble du groupe. Sur ce point, la rencontre d'hier les aura certainement rassurés. Les Bugistes, eux, auront eu le mérite de ne jamais abandonner. D'ailleurs, s'ils n'avaient pas joué le tout pour le tout sur plusieurs pénaltouches infructueuses, ils ne seraient sans doute pas partis des Landes fanny. Les hommes de Christophe Urios ont néanmoins grand besoin de points désormais.

Les Montois, de leur côté, ont préparé de la meilleure des manières le derby des Landes de samedi prochain. Une confrontation en forme de sommet qui sera sans doute une autre paire de manches pour les jaune et noir.

Article et Photo : sudouest.fr

Après-match : Bordeaux -Nice



Voici la conférence de presse après la rencontre entre Bordeaux et Nice.

Source : dailymotion.com

Le résumé en images : Girondins de Bordeaux - Nice




Voici le résumé en images du match entre Bordeaux et Nice.

Source : videa.hu

dimanche 4 mars 2012

26ème Journée : Girondins de Bordeaux 1 - 2 Nice

Bordeaux balbutie son football.....

Deuxième défaite d'affilée pour Bordeaux qui marque un coup d'arrêt dans sa progression.
La défaite contre Montpellier n'était certes pas méritée mais contre Nice, deux erreurs de défense leur coûtent le match.
L'absence d'Henrique se fait de plus en plus ressentir.
Et Ciani montre encore qu'il n'a plus les moyens pour être titulaire.
Il faudra encore travailler et remettre le bleu de chauffe.
Le calendrier semblait abordable avec les 3 matches qui arrivaient mais le premier est déjà un fiasco.
Victoires impératives contre Brest et Ajaccio.......

Euphorique ces dernières semaines, Bordeaux connait un sérieux coup d’arrêt. Une semaine après sa défaite à Montpellier (1-0), l’équipe de Francis Gillot s’est inclinée sur sa pelouse face à Nice, auteur du coup parfait à Chaban-Delmas (1-2). Opposant deux équipes regroupées autour d’une défense à cinq, le début de la rencontre s’apparentait à une partie d’échecs. Un débat que les joueurs locaux dominaient au niveau de la possession, sans parvenir à approcher sensiblement la surface d’Ospina. Mais la donne de la rencontre basculait lorsque M. Chapron sifflait une obstruction peu évidente de Ciani sur Mounier. En spécialiste de l’exercice, Monzon expédiait son penalty en puissance sous la transversale de Carrasso (0-1, 19e).

Refroidi, Bordeaux ne savait pas comment s’y prendre pour bouger un bloc bien en place. Tout l’inverse de Nice qui prenait par trois fois la défense girondine à revers. Sur les deux premiers, Coulibaly (30e) et Mounier (35e) manquaient de justesse dans la finition. Mais la troisième était la bonne pour Guié Guié qui s’offrait le but du break au profit d’un contre favorable devant Carrasso (0-2, 39e). Il n’en fallait pas davantage pour inciter les Aiglons à mettre le double verrou autour de leur but. Une stratégie qui mettait Bordeaux en échec pendant plus d’une heure. Mais un coup-franc d’Obraniak permettait à Planus de relancer enfin le suspense à Chaban-Delmas (1-2, 67e). Requinqués, les Girondins frôlaient l’égalisation mais Ospina se montrait décisif pour empêcher Maurice-Belay (70e) puis Diabaté (74e) de ramener Bordeaux à hauteur de Nice. Peu après, le portier niçois, battu, voyait un coup-franc d’Obraniak filer à quelques millimètres de son montant droit (82e). L’OGC pouvait respirer un grand coup, la victoire ne lui échappait pas. Celle-ci lui permet de marquer trois points précieux dans l’optique du maintien. En revanche, Bordeaux ne profite pas des résultats qui lui étaient favorables dans la soirée pour se rapprocher des places européennes.

Les compositions :

F.C Girondins de Bordeaux : Carrasso, Mariano, Sané, Planus ( But, 67' ), Ciani, Trémoulinas, Plasil ( Bellion, 82' ), Jussiê, Obraniak ( Traoré, 83' ), Maurice-Bellay et Gouffran ( Diabaté, 68' ).

OGC Nice : Ospina, Monzon ( But, pén, 18' ), Civelli, Gomis, Clerc, Digard, Sablé ( Grandin, 73' ), Coulibaly, Palun, Mounier et Mouloungui ( Gneki, 12' , But , 39' ).

Article : sport24.com / Photo : sudouest.fr

Stade Montois - Oyonnax : La compo


           VS                           





Après un match gagné à la dernière minute face à Carcassonne, les montois doivent confirmer à domicile.
La venue d'Oyonnax qui est une équipe du niveau de Carcassonne, n'est pas là pour rassurer.
Le Stade Montois devra faire attention car cela s'annonce aussi difficile.
Le staff montois a décidé de faire tourner un peu l'effectif, qui aura à cravacher jusqu'à la fin de la saison, voire plus.....
Tout le monde doit se sentir concerné et prêt pour relever le défi.
Coup d'envoi à 14h00 au Stade Guy Boniface.

ALLEZ LES PETITS JAUNES !!!!!!!!!!!!!!

Voici la composition du Stade Montois face à Oyonnax.

Les avants :
1. Alexandre MENINI
2. Ephraim TAUKAFA
3. Pieter GROBLER
4. Leandro CEDARO
5. Berend BOTHA
6. Yann BRETHOUS
7. Lodie J. BRITZ
8. Haisini TAULANGA

Les arrières :
9. Frédéric URRUTY
10. Beñat ARRAYET
11. William RYDER
12. Dan BALEINADOGO
13. Jean-Baptiste DUBIE
14. Ximun LUCU
15. Jean-Marc MAZZONETTO

Les remplaçants :
16. Cyriel BLANCHARD
17. Mauricio GUIDONE
18. Josh JACKSON
19. Hoani MATENGA
20. Thibault DUVALLET
21. Dimitri SENIO
22. Yohan DURQUET
23. Sébastien ORMAECHEA

Source : sudouest.fr

jeudi 1 mars 2012

21ème Journée : Stade Montois 20 - 15 Carcassonne

Dubié sauve son équipe dans les ultimes secondes.....

En manque de jeu depuis un mois, les montois ont bien failli trébucher une seconde fois à domicile contre une équipe de Carcassonne, venue pour imposer un faux rythme.....
Les montois, en manque de jambes, doivent leur salut à leur jeune garde qui dans les dernières secondes, ont trouvé un espace pour aller à dame.....
Grand ouf de soulagement qui permet au Stade Montois de préserver sa 4ème place.

Hier, face à des Carcassonnais décidés à réaliser un coup à Guy-Boniface, comme en témoigne leur acharnement dans les zones de combat, les jaune et noir ont dû attendre la 79e minute et un éclair de génie du jeune Jean-Baptiste Dubié pour enfin s'assurer la victoire (20-15), alors qu'ils étaient menés au score et sur le point d'enregistrer une seconde défaite consécutive à domicile après celle face aux Isérois il y a un mois (12-16). Le héros du jour, lui, n'en revient toujours pas. « Vu la situation, franchement, je ne me voyais même pas rentrer, sourit Dubié. Cet essai permettra aux miens de l'emporter dans le money time, c'est le genre de situation qu'on s'imagine en rêve… » Et qui généralement n'arrive jamais. Sauf hier. Ce dimanche 26 février, l'inédit était de la partie à Guy-Boniface.

Les spectateurs présents ont ainsi pu assister à la première titularisation de William Ryder à domicile. Un succès sans conteste. Sur son aile, le n°11 dans le dos, le Fidjien a tout simplement été éblouissant, apportant la dose de folie qu'il a peut-être manquée au Stade ces derniers mois. C'est d'ailleurs par lui qu'est arrivé le premier essai de la rencontre.

« Trop de fautes »

Sur un ballon de récupération, le duo îlien Ryder-Baleinadogo remonte 50 mètres en un clin d'œil. En découlent une mêlée puis un pilonnage en règle des avants montois. Dans cette partie de costauds, en filou, le petit Julien Cabannes parvient à s'extraire et s'arrache jusqu'à l'en-but. Mont-de-Marsan mène 13-6 (32e).

La suite est en revanche moins reluisante. « Carcassonne était bien en place, analyse Marc Dal Maso. Quant à nous, on a eu un mois de vacances forcées qui ont fait que les joueurs manquaient de repères. » « On était en mal de rythme et d'automatisme, complète Julien Tastet. On avait envie, mais on a commis trop de fautes, notamment des ballons tombés, pour pouvoir exister. » Toutes ces erreurs, Carcassonne va s'en régaler et remonter le score par le biais de son buteur, Lescalmel, pour finalement passer devant à l'heure de jeu (13-15).

Le Stade Montois n'a alors plus d'autre choix que de pousser, tout en faisant entrer ses jeunes un à un. Un coaching payant puisque sur la toute dernière action montoise, une touche dans les 22 carcassonnais, ce sont ces mêmes jeunes qui réussiront à faire la différence, Dubié en tête, après un énorme travail de sape réalisé par les « gros » du Stade (20-15, 80e). « Je tiens à féliciter les joueurs, conclut Marc Dal Maso, habituellement peu prompt à de tels éloges. Ils y ont cru jusqu'au bout. C'est grâce à leurs efforts, leur envie et leur ténacité que Mont-de-Marsan a gagné. » Les cardiaques, eux, ne sont plus les bienvenus à Guy-Boniface.

Photo et article, sudouest.fr