Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

jeudi 29 septembre 2011

M&J RECRUTE AUSSI...


M&J cherche un ou deux rédacteurs pour effectuer des CR.
Certains rédacteurs nous faisant défaut ces derniers temps et le boulot dû aux résultats de nos deux équipes préférées étant de plus en plus important, nous aurions besoin de main d’œuvre.
Le mieux serait un rédacteur pour le SMR et un autre pour le FCGB..... ou les deux, à voir.
Français correct exigé.....
Pour faire acte de candidature, contactez-nous à cette adresse mail, marine_et_jaune@yahoo.fr.

mardi 27 septembre 2011

Les Girondins recrutent...

Nos dirigeants nous le rappellent en boucle, Bordeaux n'a pas de moyens. Alors plutôt que de rester inactifs, nous vous proposons aujourd'hui de venir proposer vos services au club de votre cœur. Voici la liste des postes à pourvoir :
  • Vous avez joué en district et possédez des statistiques surprenantes pour le milieu du foot ? Proposez vos services pour rejoindre l'effectif. Vos atouts : pas de coût de transfert et pour le gîte et le couvert vous serez prêts à faire des efforts vis à vis du salaire. Attention cependant : en cas de nombreuses candidatures, des stages de sélection seront organisés (pour les joueurs à vocation offensive, duel en un contre un face à Mickael Ciani, pour les défensifs, face à Fahid Ben Khalfallah)
  • Depuis le départ de Michel Pavon, le club n'a plus de directeur sportif. Grâce à votre BAFD, vous possédez toutes les compétences pour encadrer notre jolie colonie de joueurs et son staff lors des matchs à l'extérieur. L'obtention d'un diplôme de communication serait un atout pour le candidat qui devra gérer les conférences de presse ou bien les interviews à la mi-temps. Possibilité de dispense d'une formation éclair par le prestigieux Mathieu Chalmé Institute of Communication.
  • Parce que vous savez qu'il est difficile de « trouver un bon joueur à tous les coins de rues », venez solliciter un poste dans la cellule recrutement du club et devenir "chasseur de tête". A la fois physionomiste et comptable, vous saurez juger au premier regard si le joueur a les qualités requises pour s'imposer chez nous.
  • Vous possédez depuis des années une boite à pharmacie dans votre salle de bain. Vous êtes capables de bander la cuisse d'un Marc Planus en moins de temps qu'il ne faut à Benoit Trémoulinas pour rater un centre. Vous êtes maître du Wiifit, habitué du Balance Board et autre programme révolutionnaire de préparation physique à domicile. Bordeaux recherche un kinésithérapeute et un préparateur physique.

Pour postuler, c'est simple : envoyez votre lettre de motivation à l'attention de :
Jean Louis Triaud
Rue Joliot Curie
33187 Le Haillan Cedex.

Autre adresse pour déposer vos CV :

(http://operationcv.tumblr.com/). « Conditions de travail : deux heures d'entraînement par jour + 90 minutes de matchs, salaire minimum 50 000 euros. Cv sans lettre de motivation, on veut rester dans l'esprit ».

Info : sudouest.fr

lundi 26 septembre 2011

4ème Journée : Stade Montois 22 - 13 La Rochelle

Le Stade Montois a fait plier La Rochelle.....

Le Stade Montois s'est enfin retrouvé face à un des gros bras de ce championnat de ProD2, La Rochelle.
Une mêlée et une conquête retrouvées pour des montois qui ont commencé cette saison bien timidement après deux revers à l'extérieur ( Aix-en Provence et Grenoble ).
Une victoire qui fait du bien dans les têtes avant d'affronter samedi prochain à 19h00, l'autre épouventail de cette ProD2, Bourgoin.

Dès le début de cette première mi-temps, les montois envoient du jeu et mettent à mal la défense rochelaise.
Arrivés dans les 22m, les locaux renversent une attaquent et grâce à une passe sautée en bout de ligne donnée par AVT, Cedaro plonge dans l'en but pour offrir le premier essai à son équipe.
AVT râte la transformation ( SMR 5 - 0 ASR ; 4' ).
Puis, sur une mêlée, les montois font plier leurs homologues !
Une première depuis ce début de saison, tant la mêlée a été un des points noirs de ce début de saison.
Pénalité sifflée, AVT conclut ( SMR 8 - 0 ASR ; 10' ).
Mais La Rochelle revient dans le match grâce à Fauqué qui dans un premier temps, réduit le score grâce à une pénalité accordée après une mêlée ( SMR 8 - 3 ASR ; 25' ).
Dans un second temps, après un coup de pied à suivre, et en faisant illicitement tomber le dernier défenseur montois, Duvallet, pour disputer le ballon,  Fauqué offre l'essai au 3ème ligne, To'oala.
Fauqué transforme ( SMR 8 - 10 ASR ; 36' ).
Les deux équipes se quittent sur ce score qui ne reflète pourtant pas la domination montoise mais plutôt le réalisme rochelais.

Mi-temps : SMR 8 - 10 ASR

Le Stade Montois, revenu des vestiaires avec la ferme intention de remettre la main sur le ballon, va reprendre l'avantage suite à une mêlée. La Rochelle se fait pénaliser. AVT ne se fait pas prier et redonne l'avantage aux siens ( SMR 11 - 10 ASR ; 45' ).
Position de hors-jeu sifflée par l'arbitre suite à une touche montoise.
AVT enfonce le clou ( SMR 14 - 10 ASR ; 48' ).
La Rochelle se rebiffe et visiblement vexés par la domination des avants, ils vont remettre le bleu de chauffe et mettre à la faute la mêlée montoise. Mêlée récupérée par les maritimes et sur le regroupement qui s'en suit Urruty est puni d'un carton jaune et est pénalisé. Double sanction très dure pour les montois.
Fauqué la passe ( SMR 14 - 13 ASR ; 58' ).
Réduits à 14, les montois, paradoxalement, prennent le jeu à leur compte et après deux ou trois actions manquées ( 2 pénalité râtées, 1 action d'essai... ), ils vont prendre un avantage définitif.
Une nouvelle fois, la différence se fait au large et en position d'ailier Tastet aplatit. Essai validé par la vidéo. AVT râte la pénalité ( SMR 19 - 13 ASR ; 69' ).
Enfin, après une position d'hors-jeu de La Rochelle, Claverie, rentré à la place de Duvallet, maître artilleur des coups de pieds lointain, scelle le score sur une pénalité de plus de 50 mètres ( SMR 22 - 13 ASR ; 74' ).
Sur une dernière pénalité, à 5 mètres de la ligne rochelaise, les montois tapent en touche et s'offrent une victoire bien méritée.

Fin de match : SMR 22 - 13 ASR

Les montois sont soulagés après cette victoire qui ne souffre d'aucun conteste.
La mêlée, la touche et la conquête sont les points positifs de cette rencontre.
Mais la route est encore longue et le prochain match face à Bourgoin qui lui, a mieux commencé sa saison, s'annonce comme l'un des chocs les plus attendus de ce championnat.
Une victoire pour les montois leur permettrait de voir l'avenir sous de meilleurs auspices.....

Les compos :

Mont-de-Marsan : Duvallet - Jagr, Baleinadogo, Senio, Cabannes - (o) Vignau-Tuquet, (m) Arrayet - Taulanga, Matenga, Tastet (cap.) - Cedaro, Jackson - Ormaechea, Blanchard, Fiorini.

La Rochelle : Cestaro – Barry, Roux, Devade, Ninard - (o) Fauqué, (m) Neveu - Soucaze, To’oala, Som - Grobler (cap.), Jacob – Leupolu, Le Guen, Toderasc.


Photo : sudouest.fr

Après-match : Lyon - Bordeaux



Voici la conférence de presse après la rencontre Lyon - Bordeaux.

Vidéo : dailymotion.com

Le résumé en images



Voici le résumé en images du match Lyon - Bordeaux.

Images : canal+ et site : rutube.ru

8ème Journée : Lyon 3 - 1 Bordeaux

Un Bordeaux sans âme.......

Lyon-Bordeaux, affiche prestigieuse de ces dernières saisons, ne semblait pourtant pas promettre un tel spectacle en ce samedi 24 septembre, la faute à une équipe girondine des plus médiocres et une formation rhodanienne aux objectifs revus à la baisse en début d'exercice.

Je ne sais pas s'il est vraiment utile de commenter ce match tellement Bordeaux n'a rien montré et s'est montré digne d'une équipe de niveau CFA. Il est temps de sonner l'alarme du côté du Haillan !! Les joueurs, même ceux qui ont le niveau de ligue1, semblent baisser les bras, je pense à Carasso, Plasil...voire Trémoulinas (et encore).

Bordeaux a été inexistant tout au long de la 1ère période, à l'image de ce 1er but encaissé dès la 7ème minute, qui est l'oeuvre de Gomis, nouvel appelé en équipe de France, grâce à un centre de Bastos.
Après que l'OL a bien géré une période de temps faible et une timide réaction bordelaise, Gomis ajoutait un second but peu après la 1/2h de jeu en profitait d'un ballon malencontreux de Sané et d'un bon travail de Clément Grenier sur l'aile droite (33e).

2ème mi-temps un peu plus engagée mais géréé par les Rhodaniens face à une attaque Bordelaise digne d'un niveau de DH. 64ème minute, 3ème but encaissé par les Girondins en pleine forme pour se prendre une bonne correction....Gilot paraît sans voix, hors du temps.
Le pénalty accordé à la 86ème pour les girondins sera transformé par le meilleur attaquant de tous les temps, "SUPER" MODESTE. Bordeaux récolte pas mal de pénaltys ces derniers...preuve que nous sommes encore incapables de marquer dans le jeu !!

Bordeaux fait peur, et nous sommes tous très inquiets pour la suite du championnat....une saison à se battre pour le maintien, les dirigeants verront donc leurs désirs de début de championnat se réaliser !!

Homme du match : Bafétimbi Gomis
Tocard du match : Abdou Traoré

DUKE

Photo Sud-Ouest

vendredi 23 septembre 2011

Après-match : Bordeaux - Lille



Voici la conférence de presse après la rencontre Bordeaux - Lille.

Vidéo : dailymotion.com

Le résumé en images



Voici le résumé en images du match Bordeaux - Lille.

Images : canal+ et site : rutube.ru

mercredi 21 septembre 2011

7ème Journée : Bordeaux 1 - 1 Lille

Bordeaux bute encore face à Lille...

Bordeaux aurait pu faire l'exploit de battre le champion de France en titre sur la pelouse de Chaban-Delmas.
Un Bordeaux plaisant surtout en première mi-temps avec une composition en 4-2-3-1 qui semble être la meilleure formule avec un Diabaté, certes limité techniquement mais qui est une poutre et un poison pour les défenseurs grâce à son physique.
Diabaté qui aurait être le héros de la soirée...

En première mi-temps, Bordeaux annihile toute vélléité lilloise.
Les nordistes ne peuvent mettre en place leur football car Bordeaux joue haut et empêche les transmissions entre le milieu et l'attaque.
Résultat ? Bordeaux met un grosse pression tant est si bien que dès le début de la rencontre Balmont touche Diabaté dans la surface.
Diabaté se fait alors justice et marque le pénalty, frôlé de la main par Landreau ( 8' ).
Les girondins ont de multiples occasions de faire le break, mais ni Diabaté ( 12', 19' ), ni Tremoulinas ( 23' ),  ni Maurice-Belay ( 33' ) ne vont parvenir à conclure.
Lille, par deux fois, va se montrer dangereux juste avant la mi-temps, grâce à Sow, sur une action chaude bien maîtrisée par Olimpa ( 37 ' ) et à Beria, suite à une autre tête sur corner ( 43' ).
Sans frais pour les bordelais qui ont bien gêré cette première période.

Mi-temps : FCGB 1 - 0 LOSC

En seconde période, Lille va reprendre un peu plus les rênes de la recontre et prendre le jeu à son compte.
A tel point que Hazard et Cole vont montrer à eux deux l'étendu de leur talent.
Sur un une-deux avec Cole, Hazard à lui seul trompe la défense bordelaise et d'une frappe chirurgicale dans le petit filet, offre l'égalisation à son équipe ( 57' ).
Le talent qui manque cruellement aux bordelais version 2011-2012 qui jouent plus sur l'envie, va se traduire par la suite.
Bordeaux ne jouant plus que sur contre, Diabaté, sur un beau mouvement, bute une première fois sur Landreau ( 65' ).
Plus tard sur une ouverture, le ballon mal négocié par la défense lilloise, Landreau sort dans sa surface et percute violemment Ben Khalfallah d'un genou dans la tête. Le pénalty est logiquement sifflé et Landreau aurait sans doute dû écopé d'un carton rouge. Une action ressemblant au triste épisode de Schumacher sur Battiston.
Diabaté, qui veut sauver à lui seul la maison bordelaise s'empare du ballon sous le maillot pour signifier qu'il veut tirer ce pénalty de la gagne.
Mais ce qui doit arriver, arrive, Diabaté, rattrapé par ses limites, trouve le montant gauche de Landreau ( 80' ).
La balle de match a été manquée par Bordeaux. Les deux équipes se séparent sur une score de parité.

Fin de match :  FCGB 1 - 1 LOSC

Bordeaux gâche une belle occasion d'épingler un des gros morceaux de cette Ligue1 mais au delà de ça, manque une occasion de prendre le large au classement.
Trsite bilant en ce début de saison.
Sur 7 matches, 1 seule victoire.
Bordeaux s'enlise dans le ventre mou du classement et se rapproche de manière préoccupante des places de relégables.
Les girondins ont peut être trouvé la composition qui leur convient le mieux mais sera-ce suffisant avec une équipe qui souffre cependant d'énormes lacunes dans leur effectif ?

Les compos :

FC Girondins de Bordeaux : Olimpa - Sané, Henrique, Ciani, Chalmé - N’Guemo, Plasil (cap.), Trémoulinas, Maurice-Belay ( Saivet 77' ), Gouffran ( Ben Khalfallah 71' )- Diabaté ( But 8' ).

Lille OSC : Landreau; Béria, Basa, Rozehnal, Bonnart ( Souare 83' )- Mavuba (cap.), Balmont, Pedretti ( Gueye 61' ) - Cole, Hazard ( But 51' ), Sow ( Jelen 67' ).

Photo : sudouest.fr

mardi 20 septembre 2011

Le résumé en images



Voici le résumé en images du match Toulouse - Bordeaux.

Images : canal+ et site : rutube.ru

samedi 17 septembre 2011

3ème Journée : Grenoble 22 - 16 Stade Montois

Un bonus arraché qui fait du bien.....


Contrairement à l'an passé, Mont-de-Marsan n'est pas parvenu à repartir de Lesdiguières avec les quatre points de la victoire. Mais un bonus défensif tout de même, décroché au-delà de la sirène.

La bande à Dal Maso et Prosper ne revient donc pas bredouille de son déplacement chez l'un des favoris du championnat cette saison. Le choc entre les deux formations, demi-finalistes du dernier exercice, n'a pas accouché d'une grande partie. Les conditions climatiques difficiles, notamment en première mi-temps, n'y sont pas étrangères.

Absents en 1re mi-temps
Le début et la fin du match n'ont pas eu la même saveur pour les Montois. D'abord, une pénalité à leur avantage était bien mal gérée et se concluait par un essai de Gengenbacher sur un superbe coup de pied de déplacement de Stewart (40e).

Après avoir complètement raté leur première mi-temps (16-3), les Montois sont plus motivés que jamais sur la pelouse. Et le dénouement fut largement positif pour Julien Tastet et les siens.

Calendrier difficile
Après avoir passé trois fois la ligne d'en-but grenobloise dans les cinq dernières minutes (deux ballons non aplatis et un ballon non contrôlé par Vignau Tuquet), l'ultime tentative de Cabannes fut la bonne. Et la récompense logique d'une grosse ébauche d'énergie : « En deuxième mi-temps, même si on a subi, on n'a jamais véritablement été inquiétés, analysait à la fin du match Marc Dal Maso, l'entraîneur montois. L'équipe est jeune, elle est en construction, on a besoin de temps. »

De temps, le Stade montois n'en dispose malheureusement pas. Puisqu'après Grenoble hier, ils recevront successivement La Rochelle samedi prochain puis Bourgoin-Jallieu dans quinze jours. Rien que du lourd.

Article et photo : sudouest.fr

6ème Journée : Toulouse 3 - 2 Bordeaux

Bordeaux tombe de haut.....

A Bordeaux, ça ne va pas mieux. Francis Gillot va finir par se trouver en panne de solutions pour remobiliser son équipe. Alors que son équipe avait le match en mains et présentait un visage intéressant, dans un premier acte à sens unique, elle s’est complètement démobilisée par la suite et a fini par s’incliner face à un TFC batailleur. Un incroyable scénario dans ce derby de la Garonne. Car le premier acte voyait les Girondins prendre nettement l’ascendant sur leurs hôtes. Tout juste inquiétés sur une tête menaçante de Devaux (3e), les Girondins dominaient techniquement leurs adversaires grâce à un couloir gauche de feu, où la relation entre Maurice-Belay et Tremoulinas rayonnait. La preuve sur une action limpide des deux hommes achevée victorieusement par Diabaté (0-1, 19e). L’avant-centre bordelais, préféré à Modeste envoyé en CFA, y allait même de son doublé en profitant d’une erreur de Ninkov pour marquer des 30 mètres (0-2, 38e).

Toulouse assommé ? Le croyait-on. Car revenus plus agressifs des vestiaires, les Toulousains réduisaient vite la marque suite à un penalty bien généreux transformé par Tabanou (1-2, 53e). De quoi instiller le doute dans les esprits bordelais. Beaucoup moins fringants, ils perdaient tous les duels et le TFC s’enhardissait. Et logiquement, Capoue égalisait suite à un cafouillage monstrueux dans la surface (2-2, 59e). Gillot pouvait avoir la mine sombre, son équipe subissait pendant toute cette seconde période. Irréprochable jusque-là, Carrasso perdait même le fil en provoquant un penalty et se faisant expulser dans la foulée. Pour retarder l’échéance, son remplaçant Keita repoussait la tentative de Tabanou (78e). Mais le deuxième gardien des Girondins ne pouvait rien, abandonné par sa défense, sur une échappée de Rivière, fraîchement entré pour sa première apparition de la saison (3-2, 90e+1). De quoi mettre un terme à un derby fou et renvoyer Gillot et ses hommes à leurs doutes…

Les compos :

Toulouse : A.Ahamada - D.Congré(c.) ; C.M'Bengué ; A.Abdennour ; P.Ninkov - A.Devaux ; D.Braaten ; Mou.Sissoko ( P.Machado, 84' ) ; F.Tabanou ( But pén, 53' ) ; E.Capoue ( But, 59' ) - U.Bulut ( E.Rivière, 78', But 90' ).

Bordeaux : Carrasso - Tremoulinas ; Henrique ; Ciani ; Sané - N'guemo ; Plasil ; Maurice-Belay ( Krychowiak, 89' ) ; Traoré ( Keita, 77' ) ; Jussiê ( Sertic, 82' ) - C. Diabaté ( But, 19' ; But, 38' ).

Photo : sudouest.fr, Article : sport24.com

mercredi 14 septembre 2011

Transfert : Acosta a signé au Stade Montois

Le pilier droit argentin, Juan Jose Acosta, né le 21 mars 1984 à Buenos Aires, s'est engagé ce mardi avec le Stade Montois Rugby en tant que joker médical de Pieter Grobler. Dans la presse argentine, il est dit que le Stade Montois s'est intéressé à lui après avoir vu une vidéo sur Youtube ( VIDEO ) et qu'il était en balance avec deux autres piliers français. C'est finalement lui qui a été choisi... Un contrat de 6 mois, renouvelable 4 mois pour finir le championnat. Bienvenue à Juan José au Stade Montois. Info : stademontoisrugby.fr et presse argentine

mardi 13 septembre 2011

Après-match : Bordeaux - Evian-Thonon-Gaillard



Voici la conférence de presse après la rencontre Bordeaux - Evian-Thonon-Gaillard.
Un Gillot désabusé.....

Vidéo : dailymotion.com

Le résumé en images



Voici le résumé en images du match Bordeaux - Evian-Thonon-Gaillard.
Attention, amateur de spectacle s'abstenir.....

Images : canal+ et site : rutube.ru

samedi 10 septembre 2011

5ème Journée : Bordeaux 0 - 0 Evian-Thonon

Au bout de l'ennui...

Dans cette opposition du ventre mou de la Ligue 1, personne n’est parvenu à faire la différence. Les Bordelais étaient pourtant les plus hauts sur le terrain d’entrée de jeu. Modeste trouvait rapidement la barre transversale, mais était signalé hors-jeu (13e). Sur un nouveau centre de Marange, il plaçait cette fois sa tête, mais butait sur Andersen (20e). Moins timide, Evian-Thonon-Gaillard sortait plus. Cela se concrétisait par un coup franc de Leroy boxé par Carrasso, mais Barbosa ratait ensuite le cadre (34e). En réaction, Plasil manquait de peu la lucarne adverse sur un coup franc enveloppé du gauche à 20 mètres (45e). Pas de buts à la pause, dans une mi-temps très ennuyeuse.

Au retour des vestiaires, le rythme montait d’un cran. Bordeaux, bien aidé par l’entrée en jeu de Saivet, venait inquiéter Andersen. Mais Modeste (47e et 60e) puis Plasil (55e) n’étaient pas assez adroits pour faire la différence. En contre, Evian venait par deux fois tromper la vigilance de la défense girondine. Khelifa se heurtait cependant deux fois sur Carrasso, très inspiré dans son but (56e et 59e). Gouffran manquait ensuite d’adresse du gauche alors qu’il était seul dans la surface (73e). Puis c’est Diabaté qui venait toucher du bois sur un bon coup de tête, catapulté sur la barre (78e). En fin de partie, Traoré voyait son tir détourné par Andersen (93e). Bordeaux perd donc encore deux points sur son terrain au terme d’un match très pâle.

Les compos :

FC Girondins de Bordeaux : Carrasso - Sané, Henrique, Ciani, Marange - N'Guémo, Plasil, Sertic ( Saivet 45' ), Jussiê ( Traore 84' ) - Gouffran, Modeste ( Diabaté 60' ).

Football Evian-Thonon-Gaillard : Andersen - Ehret, Angoula, Cambon, Dja Djedge - Tié Bi, Poulsen ( Rabiu 70' ), Leroy ( Berigaud 84' ), Barbosa ( Govou 65' ), Khelifa - Sagbo.

Source : sport24.com / Photo : sudouest.fr

2ème Journée : Pays d'Aix 24 - 16 Stade Montois

Les montois ont perdu le combat devant.....

Le Stade Montois s'est fait châtier par la botte de Bourlon, qui a bien tenu son rôle de bourreau.
Les montois se sont présentés en provence avec un visage jeune mais l'indiscipline et la force du pack aixois ont été les raisons d'un échec presque programmé.
Il aurait fallu répondre dans le combat mais l'équipe du moment est encore en rodage et quelques éléments forts manquent à l'appel.

En première période, Arrayet commence mal la rencontre avec un échec sur sa première tentative dans les 22m aixois. Pénalité facile manquée.
Les visiteurs dominent territorialement ce début de rencontre mais dès la première mêlée, ils se font pénaliser.
Bourlon râte ensuite sa première pénalité mais il n'en râtera plus.
Nouvelle faute des montois, cette fois au sol, Bourlon la passe ( PARC 3 - 0 SMR, 16' ).
Arrayet une seconde fois maladroit sur un coup de pied facile a manqué une occasion de revenir sur les locaux.
Ces derniers, après une seconde mêlée dominée, prennent un peu plus le large grâce à Bourlon qui passe une pénalité de 50m ( PARC 6 - 0 SMR, 21' ).
A la demi-heure de jeu, suite à une mêlée à 5m enfin gagnée, les jaunes et noirs renversent à deux reprises le jeu, et trompent la défense locale, Arrayet avec une passe sautée sert le jeune Dubié qui aplatit.
Première attaque montoise et essai au bout.
Duvallet qui joue à l'arrière pour ce match ( enfin... ) transforme ( PARC 6 - 7 SMR, 30' ).
Cet avantage au score pour les landais ne va pas durer longtemps.
Juste avant la mi-temps, Aix bénéficie d'une pénalité après une position de hors-jeu de Mont de Marsan.
Bourlon, serein, redonne l'avantage à ses couleurs ( PARC 9 - 7 SMR, 39' ).

Mi-temps : PARC 9 - 7 SMR

En seconde période, de nombreuses fautes de main sont commises.
Mais le Pays d'Aix, encore sur une mêlée mettant en difficulté les landais, reprend les rênes de la partie.
Des 50m , Bourlon ne tremble pas et exécute la sentence ( PARC 12 - 7 SMR, 43' ).
Les montois essayent de revenir dans le match, mais se montrent trop maladroits près de la ligne aixoise.
Ils vont même faire de grosses fautes notamment sur un ruck où ils sont sanctionnés pour avoir plongés.
Il n'en faut pas plus pour Bourlon pour enfoncer le couteau dans la plaie... ( PARC 15 - 7 SMR, 52' ).
Après plusieurs changements des 2 côtés, les landais vont courber l'échine pour mieux réagir.
Aix commet un hors-jeu et des 40m, c'est le minot Claverie qui réduit le score ( PARC 15 - 10 SMR 59' ).
Les locaux ont leur période de doûte et sur un placage haut, ils se font une nouvelle fois sanctionner.
Claverie se plait dans le rôle du buteur et des 30m envoie le cuir entre les perches. Les montois se rapprochent dangereusement ( PARC 15 - 13 SMR, 62' ).
Chose rare pendant ce match, le pack montois met pour la première fois son homologue à la faute.
Claverie, des 60m à gauche,  prend ses responsabilités et grâce à son énorme coup de pied, réussit cette pénalité qui donne l'avantage à ses couleurs, à 10 minutes de la fin de la rencontre ( PARC 15 - 16 SMR, 68' ).
Mais les landais vont être rattrapés par leurs démons.
Bourlon va profiter d'un autre placage haut des montois pour redonner l'avantage à son équipe ( PARC 18 - 16 SMR, 71' )
Les provençaux vont remettre le doigt où cela fait mal, et par deux fois en 5 minutes, ils vont mettre au supplice la mêlée montoise.
La première pénalité est tranformée des 35m par l'homme du mach, Bourlon ( PARC 21 - 16, 75' ).
Et la seconde, est passée des 51m par le même homme, sans pitié.
Comme un coup de poignard qui finit d'achever les derniers espoirs de bonus des montois. ( PARC 24 - 16, 79' ).

Fin de match : PARC 24 - 16 SMR

Nous le savions, il fallait être près pour le combat avant de se rendre en provence.
Mais surtout, il fallait être très costaud devant.
Et le Stade Montois n'a pas répondu présent.
Avec une équipe remaniée, faisant confiance à sa riche formation, les montois n'ont pas fait le poids.
Ils étaient pourtant prévenus.....
Mais le regret sera surtout cette dernière pénalité aixoise qui enlève ce point de bonus, qui aurait été important pour la suite.....
Prochaine rencontre à Grenoble.
Un déplacement encore très périlleux où il faudra gommer ces erreurs de discipline et avoir une mêlée forte si on veut revenir avec quelque chose de l'Isère ( Match à suivre en direct sur Eurosport ou sur M&J ).

Les compos :

Aix-en-provence :  Solana - Labarthe, De Beer, Noutary, Gautherie - Bourlon (o), Rochette (m) - Labrit, Longépée, Ollivier (cap) - Santoni, Michaux - Kouider, Ripol, Bastères.

Stade Montois :  Duvallet - Cabannes, Baleinadogo, Senio, Dubié - Claverie (o), Arrayet (m) - Kosse, Brethous, Tastet (cap) - Dhien, Matenga- Ormaechea, Blanchard, Fiorini.

Photo : laprovence.com

SMR - TPR : Interviews d'après-match

video

Voici les interviews de Dhien et de Tastet dans les vestiaires après la rencontre.

Source : stademontoisrugby.fr

lundi 5 septembre 2011

1ère Journée ProD2 : Stade Montois 19 - 16 Tarbes

Seule la victoire compte.....

Un match de reprise qui aurait pu finir par une mauvaise surprise...
Des montois qui ont joué à se faire peur mais surtout qui sont tombés face à une bien belle équipe tarbaise.
Les jaune et noir, bousculés, poussés dans leur retranchement, ont réagi quand il le fallait pour ne pas perdre pied et prendre l'avantage.
Des lacunes cependant dans des secteurs du jeu, qu'il faudra gommer pour les prochaines échéances...

Les tarbais en jambes pour ce début de saison se montrent d'entrée dangereux, transperçant de façon presque inquiétante une défense montoise méconnaissable.
Les pyrénéens, logiquement, ouvrent le score grâce à la botte de Viazzo  ( SMR 0 - 3 TPR, 9' ).
Les montois, un peu groggys, et heureux de ne pas avoir pris un essai, réagissent grâce à une pénalité d'Arrayet, revenu à ses premiers amours, les tirs au but ( SMR 3 - 3 TPR, 24' ).
Mais les tarbais continuent de jouer à la main et de persécuter les lignes montoises.
A tel point qu'ils vont parvenir à marquer un essai avec à la manoeuvre Irribaren, leur n°9 feu follet, qui fixe la défense montoise et après deux passes, Etcheverria, tape à suivre dans l'en but pour Dabrin qui applatit ( SMR 3 - 10 TPR, 30' ).
Les supporters pris à froid n'en croyaient pas leurs yeux et étaient bien pessimistes à 10 mins de la fin de cette première période.
Cependant, les jaune et noir vont réagir alors qu'on ne les attendait plus. Duvallet va ainsi percer la défense pyrénéenne et transmettre le cuir à Jagr. Ce dernier file le long de la touche et sert à l'intérieur Baleinadogo qui malgré un joueur sur le râble va réussir grâce à sa puissance à atteindre la ligne d'en but pour offrir un essai aux siens. Arrayet transforme ( SMR 10 - 10 TPR, 36' ).
Les deux équipes se quittent sur un score de parité bien heureux pour les locaux.

Mi-temps : SMR 10 - 10 TPR

En seconde période, Mont de Marsan ressort des vestiaires avec un autre état d'esprit.
Dominateurs, les hommes de la préfecture landaise vont faire plier dans un premier temps les visiteurs grâce à une pénalité de Duvallet ( 54' ).
Mais encore trop fébriles malgré leurs intentions, Irribaren (encore lui ) ramène les tarbais au score seulement 2 minutes après ( SMR 13 - 13 TPR, 56' ).
Ce petit jeu du chat et de la souris va continuer puisque Duvallet inscrit encore une pénalité ( 60' ) à laquelle réplique Fortassin dix minutes plus tard ( SMR 16 - 16 TPR, 71' ).
Jusqu'à ce que Arrayet donne le dernier coup de grâce à l'Ours tarbais, un peu court sur la longueur ( SMR 19 - 16 TPR, 73' ).
Quel soulagement pour tous les supporters montois qui ont souffert pendant tout le match.
Seuls les 4 points engrangés suffisent aux bonheurs des montois car cette première journée avait l'odeur d'une journée piège face à cette équipe tarbaise présentée comme la bête noire du Stade Montois.

Score final : SMR 19 -16 TPR

Ce match a laissé pas mal d'interrogations.
Surtout en ce qui concerne notre mêlée qui a souvent été dominée.
Les 4 prochaines rencontres vont être prépondérantes pour évaluer notre futur objectif.
D'abord deux déplacements périlleux à Aix et à Genoble et deux réceptions face aux deux ténors de cette ProD2, La Rochelle et Bourgoin.
Autant dire que dès le début de saison, le Stade Montois entre dans le bois dur et n'a pas le droit de se râter.....

Photo : sudouest.fr

vendredi 2 septembre 2011

Après-match : Saint Etienne - Bordeaux



Voici la conférence de presse après la rencontre ASSE - FC Girondins de Bordeaux où on pourra remarquer un Francis Gillot remonté.....

Vidéo : dailymotion.com

Le résumé en images



Voici le résumé en images du match Saint Etienne - Bordeaux.

Vidéo : dailymotion.com