Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

vendredi 24 décembre 2010

Après-match Bordeaux-Lens

Voici la conférence de presse après la rencontre Bordeaux - Lens. Vidéo : youtube.com

jeudi 23 décembre 2010

19ème journée : Bordeaux 2 - 2 Lens

Enfin les vacances... Bordeaux, malmené par des lensois réalistes qui menaient 2-0 à la pause, a arraché un nul précieux dans le temps additionnel et alors qu'il était réduit à dix, mercredi en clôture de la 19e journée de Ligue L1. L'occasion était pourtant belle pour les Girondins de recoller à trois points du champion d'automne lillois, à hauteur de Marseille où ils se rendront le 16 janvier. Bordeaux a une nouvelle fois laissé passer sa chance, en proposant un brouillon indigne d'un prétendant à quoi que ce soit en mai prochain. Les Nordistes n'en demandaient pas tant, eux qui avaient vu en début de soirée tous leurs concurrents directs au maintien s'imposer. Deux contres d'école avec deux passes au cordeau de Roudet et d'Hermach pour deux reprises du droit d'Edouardo (15e) et de Boukari (45+2) qui transformaient l'ambiance, déjà tendue, en vindicte populaire à la pause. Incapables de troubler la 19e défense de L1 parfaitement organisée face à leur jeu placé, le salut des hommes de Jean Tigana ne pouvaient venir que des coups de pied arrêtés de Plasil, mais Runje sortait les têtes de Diabaté (26e) et Lamine Sané (27e) grâce à deux claquettes télégéniques. Et quand Ben Khalfallah s'essayait de loin sur coup franc (30e), le portier croate avait beau se déchirer partiellement, il conservait sa cage inviolée. But et exclusion pour Diarra Même scénario à la reprise, marquée par "on veut une équipe" d'un stade Chaban-Delmas pas à la fête en 2010, d'un "Battez-vous pour nos couleurs" que Diarra prit à la lettre, en bon capitaine, en reprenant victorieusement un corner de Plasil (1-2, 67e). Un signe ? Même pas, cinq minutes plus tard, la sentinelle girondine récoltait un deuxième avertissement synonyme d'exclusion pour une charge sur Runje à terre, qui cédait sa place peu après (78e). La fin de match était électrique, la pression girondine désordonnée mais efficace à la 92e minute, quand, sur un nouveau corner de Plasil, une frappe puissante et déviée de Ben Khalfallah était repoussée de la main par Roudet vers Gouffran qui égalisait dans le but vide (2-2). But de la réconciliation, qui entretiendra le rythme de fin d'automne de Bordelais poussifs (5e nul consécutif), laissant un goût amer aux hommes de Jacques Santini, suppléant Jean-Guy Walemme, malade et resté dans le Pas-de-Calais, tout près d'offrir le cadeau de Noël parfait et davantage d'espoir à ses couleurs. Info : sudouest.fr Nous l'avions déjà exprimé précédemment mais force est de constater qu'après la rencontre des bordelais hier soir ( mais depuis bien plus que cela en fait ), ils peuvent être heureux de leur classement à la trêve. Ils ont actuellement le niveau de certaines équipes de ligue2, et encore... Normal, puisque certains joueurs, peu impliqués; le recrutement, plus que manqué; et une formation sur laquelle on ne peut s'appuyer, sont les causes du profond malaise qui ronge le club... Espérons que cette trêve sera salutaire, et souhaitons aussi que la légendaire avarice des propriétaires du club soit remise en question eu égard aux prestations de l'équipe depuis le début de saison !!! Il est plus qu'urgent et nécessaire de recruter un attaquant pendant ce mercato d'hiver. Notre regard se pose sur ce joueur dont tout le monde parle, et qui semble prêt à rejoindre le club !!! Alors, pour le bien du club, ne râtez pas l'occasion de rattraper vos erreurs passées et cassez la tirelire à bon escient !!! La compo des équipes : FC Girondins de Bordeaux : Carrasso - L.Sané, Fernando, S.Sané ( 45' Ciani ), Trémoulinas - Diarra ( 67' But ), Jussiê ( 56' Saivet ), Plasil, Diabaté, Ben Khalafallah - Modeste ( 55' Gouffran - 90' But ). RC Lens : Runje ( 82' Kasraoui )- Demont, Yahia, Chelle, Bédimo - Sertic ( 74' Akale ), Hermach, Varane, Boukari ( 45' But ), Roudet - Eduardo ( 15' But - 73' Aurier ). Nota : Vous étiez 58% à penser que les Girondins ne termineraient pas dans les 3 premières places avant la trêve. Et 58% à penser que Bordeaux est devenu une équipe ordinaire. Vu leur niveau actuel, ces pourcentages sont plutôt flatteurs pour les marine et blanc.
Photo : sudouest.fr

dimanche 19 décembre 2010

18ème journée : Sochaux 1 - 1 Bordeaux

Les Girondins stagnent !!! L’opposition de styles entre la fougue de la jeunesse sochalienne et la puissance physique des Girondins n’a pas donné de vainqueur (1-1). Mais elle a livré un beau spectacle. Entre deux formations portées vers l’avant, on ne s’est pas ennuyé à Bonal. Malgré une première alerte signée Martin, sur coup franc (6e), ce sont les Bordelais qui affichaient une certaine supériorité grâce à une meilleure maitrise du ballon dans l’entrejeu. Incapable de récupérer le ballon, en raison notamment d’une équipe trop portée vers l’offensive, la bande à Francis Gillot devait subir les offensives adverses. Cros avait donc du travail face à Plasil (9e) et Diabaté (18e), avant de voir avec soulagement le centre fuyant de Tremoulinas passer sous le nez de ce même Diabaté et de Gouffran (22e). Mais à force de trop subir, les locaux allaient plier sur un corner bien repris par Jussiê au deuxième poteau (0-1, 28e). La réaction des Doubistes ne tardait pas. Martin lançait la révolte en obligeant Carrasso à repousser des poings sa tentative (32e), avant de se muer en passeur décisif pour Ideye, buteur de près face au portier bordelais (1-1, 35e). Les Girondins gardaient néanmoins l’emprise sur la partie en faisant bien circuler le ballon mais manquaient de tranchant offensivement, malgré deux essais menaçants de Tremoulinas (58e) et Diabaté (63e). Sochaux sortait alors de sa tanière à l’heure de jeu et rendait la partie plutôt plaisante. Une véritable partie de ping-pong s’engageait alors. Ideye (66e), Maïga (71e, 72e) et Martin, qui touchait du bois (74e), faisaient trembler Carrasso, tandis que Gouffran (76e, 77e) et Modeste (79e) rendaient la pareille face au but de Cros. Sauget avait le dernier mot mais tombait sur un Carrasso impérial (90e), qui permettait à Bordeaux d’enregistrer un quatrième nul consécutif en championnat… Info : sport24.com Les Girondins ne parviennent pas à s'imposer depuis 4 matches. Malgré l'absence de défaite, les nuls ne font pas avancer et pire, ils laissent les ténors du championnat prendre le large... Dans la gestion de l'effectif, on notera une nouvelle fois dans le 11 de départ, et malgré l'absence de 3 défenseurs majeurs ( Planus, Ciani, Chalmé ), la non titularisation du jeune Savic, qui après quelques erreurs individuelles cire le banc et semble banni par Tigana... On lui préfère Lamine Sané et même son jeune frère, sorti de CFA2... Savic mérite-t-il son sort ? Nous ne pensons pas. Sa situation personnelle doit, à notre avis, être très compliquée... Quant au futur pour les girondins; La rencontre face à Lens, mercredi, s'annonce déjà prépondérante pour la suite de la saison !!! La compo des équipes. FC Sochaux Montbéliard : Cros - Sauget, Perquis, Bréchet, Dramé - Boudebouz ( 80' Maurice-Belay ), Carlao, Anin, Martin - Ideye ( 35' But ), Maiga. FC Girondins de Bordeaux : Carrasso - S. Sané, Fernando, L. Sané, Trémoulinas - Plasil, A. Diarra, Jussiê ( 28' But ) - Gouffran, Diabaté, Ben Khalfallah ( 69' Modeste ). Photo : l'equipe.fr

samedi 18 décembre 2010

15ème journée : Oyonnax 15 - 9 Stade Montois

Encore des regrets... Après avoir concédé l’ouverture du score et frisé la correctionnelle contre le cours du jeu, l’USO s’est remise dans le sens de la marche, hier, devant une coriace formation montoise qui a fait honneur à son statut de meilleure défense du championnat. Alors que les haut-Bugistes venaient de donner le ton de la partie en affichant leurs ambitions d’emballer la rencontre, Duvallet, l’ouvreur landais, trouvait la faille dans l’arrière-garde locale en lançant une chandelle sous les poteaux qui surprenait Bouillot mais surtout Chedal-Bornu pour l’essai qui semblait lui tendre les bras. Maigre consolation, le Stade montois héritait d’une simple pénalité (8 e). La réaction ne se faisait pas attendre, impulsée par les avants oyonnaxiens, dominateurs en mêlée, mais moins souverains en touche. Sur la première mêlée de la rencontre, Authier exerçait une pression énorme sur son vis-à-vis Urutty, coupable de conserver le ballon au sol et qui offrait à Boscus l’occasion d’égaliser d’un coup de pied depuis la ligne des 25 m (11 e). Mais Duvallet continue d’allumer des chandelles qui repoussent les haut-Bugistes dans leurs 22 m. En dépit d’une réception acrobatique, Bouillot, à son tour sous la pression, ne peut servir Thuries dans de bonnes conditions. Son coup de pied de dégagement est repris par le demi d’ouverture landais qui redonne l’avantage à son équipe d’un drop de 35 m face aux poteaux (14 e). Piqués au vif, les « rouge et noir » repartent de plus belle au combat. Mais sur un nouveau regroupement, Authier est à son tour contré sur un ballon par – dessus. Britz en profite pour filer sur l’aile gauche avant d’être stoppé à deux mètres de l’en-but par Bouillot, qui se sacrifie littéralement (17 e). L’USO vient de l’échapper belle, et se fait à nouveau peur sur un dégagement contré par Tastet, cette fois sur Boscus (20 e). La fin de cette première période, sur un terrain en partie glacé, devient folle. Les deux équipes se rendent coup pour coup, mais la pression change progressivement d’épaules. Les Montois sont à leur tour pénalisés sur les regroupements. Boscus égalise encore (22 e) puis donne l’avantage à son équipe pour la première fois de la partie (25 e). Réduits à 14 après le carton jaune infligé à Senio pour un plaquage haut sur N’Goma à hauteur de la ligne médiane, les Landais sont bousculés, mais restent dans les temps de leur objectif à la pause, après que Duvallet (37 e) a répondu à une nouvelle pénalité de Boscus (32 e). Dans des conditions extrêmement difficiles, les hommes de Christophe Urios gardent le cap en seconde période, mais restent sous la menace permanente de leurs hôtes. Plus rien ne sera marqué durant ce second acte, à l’exception d’un nouveau coup de pied de Romain Boscus (15-9). Les occasions s’enchaînent pourtant en faveur des locaux, par Cassin, repris à 10 m (67 e), mais surtout N’Goma à la sortie d’une mêlée, superbement lancé par Pic mais stoppé dans sa course à l’essai par un en-avant peu évident (68e). Dès lors, Duvallet, Durquet ou Urruty reprennent leur travail de sape pour tenter de « gratter » un peu mieux que ce seul point du bonus défensif. Ils se heurtent à une défense oyonnaxienne valeureuse et admirable de générosité à l’image de ce plaquage monstrueux de Monzeglio sur Cabannes dans le couloir droit (78 e). L’USO souffre jusqu’au bout du temps réglementaire, cafouille même comme sur cette ultime offensive sur sa ligne des 5 m (80 e). Mais après un mois et quatre matches de disette, les haut-Bugistes renouent avec le succès. Une victoire qui confirme que rien n’est facile pour personne dans ce championnat et qui suffit, en tout cas, au bonheur d’une équipe encore convalescente. Et c’est déjà beaucoup. Emmanuel Marquez ( Le Progrès ). Du point de vue montois, on retiendra ce sempiternel refrain du " on méritait mieux ". Certes, encore un point de bonus défensif mais cela reste frustrant... Oui le Stade se bat, oui, les joueurs ont les intentions, mais peut-être qu'un manque de maîtrise et surtout un manque de réalisme ne leur permettent pas de passer le cap.
Ce cap qui leur permettrait d'asseoir leur rugby hors de leur base... Au stade Charles-Mathon, US Oyonnax bat Stade montois 15 à 9 (mi-temps 12-9). Arbitre : M. Labaune (Ile de France). 3000 spectateurs environ. Pour Oyonnax : 5 P Boscus (12e ; 23e ; 25e ; 32e, 58e) Pour Mont de Marsan : 2 P Duvallet (9e, 37e), 1 D Duvallet (14e) Evolution du score : 0-3 ; 3-3 ; 3-6 ; 6-6 ; 9-6 ; 12-6 ; 12-9 (MT); 15-9. Carton jaune : Senio (32 e) pour le Stade montois US Oyonnax : 1. Rapant (puis Minassian, 59 e), 2. Ferrer (puis Humbert, 72 e), 3. Volschenk – 4. Nemecek (puis Nemecek, 50 e), 5. Beukes – 6. Laurent (puis Marth, 50 e), puis Menotti, 76e), 8. Monzeglio (cap.), 7. Fono – 9. Authier (puis Pic, 56 e), 10. Boscus – 11. Naves (puis Bousquet, 51 e), 12. N’Goma, 13. Cassin, 14. Thuries – 15. Bouillot (puis Hansell-Pune, 59 e). Stade Montois : 1. Menini (puis Fiorini, 48 e), 2. Blanchard (puis Grobler, 48 e), 3. Ormaechea (puis Lauga, 48 e) – 4. Jackson, 5. Cedaro (puis Berek, 60 e) – 6. Tastet (cap.), 8. Taulanga, 7. Britz (puis Brethous, 63 e)– 9. Urruty, 10. Duvallet (puis Bats, 70 e) – 11. Cabannes, 12. Seno (puis Genthieu, 65 e), 13. Chedal-Bornu (puis Cler, 48 e), 14. Matanavou – 15. Durquet. Réactions : Jean Marc Manducher (président de l’USO) : « Je tiens à féliciter les deux équipes pour ce bon match malgré des conditions difficiles, avec le plaisir de la victoire. C’est un gros tournant pour notre club. Les gens vont partir en vacances tranquilles. N’oublions pas qu’il reste encore 15 matchs. Notre équipe travaille, elle progresse. Jusqu’à aujourd’hui, nous avons aussi manqué de chance et perdu environ 8 points au classement. On a su se resserrer, nous devons rester solidaires, la confiance revient. » Marco Ferrer (talonneur de l’USO) : « Ce soir, on s’est retrouvé. On a fait ce que nous nous étions dit, nous avions envie de mettre les choses en place pour accrocher cette victoire qui nous fait du bien. On a su se monter agressifs. » Marc Dalmaso (entraîneur de Mont-de-Marsan) : « Nous avons raté le bonus offensif sur 2 occasions franches en première mi-temps. Nous devons nous contenter du bonus défensif. C'est dommage, on espérait mieux. On est venus à Oyonnax pour mettre la pression sur cette équipe qui est dans une mauvaise passe. Cette chose peut arriver à tout le monde, le championnat est très serré et très difficile, ce sera ainsi jusqu’en mars à mon avis. On a remis souvent Oyonnax dans le match, on a été parfois en difficulté dans le jeu aérien, mais je pense que globalement sur la conquête nous avons été meilleurs. Ce résultat me laisse un goût amer. Il y avait peut-être mieux à faire. Nous avons eu les occasions. Nous n’avons pas su les concrétiser. » Propos recueillis par Daniel Riva ( Le Progrès ).
Photo : leprogrès.fr

Mont de Marsan - Aurillac : Les temps forts en images

video

Voici les temps forts en images du match Stade Montois - Stade Aurillacois. Vidéo diffusée sur stademontoisrugby.fr

mercredi 15 décembre 2010

Les Girondins sur la piste de Gameiro au mercato d'hiver

Les Girondins de Bordeaux et plus particulièrement Jean Tigana, gardent un oeil attentif sur l'attaquant Lorientais Kévin Gameiro, auteur de 8 buts cette saison. Entre un Maazou décevant et un Modeste plutôt modeste en terme de buts, Gameiro serait un sérieux renfort dans le secteur offensif Bordelais. Oui mais à quel prix? Force est de constater que le Lorientais a vu sa cote monter grâce à ses 4 sélections en équipe de France. Affaire à suivre.

14ème journée : Mont-de-Marsan 17 - 6 Aurillac

Un cruel manque de finition... Le Stade Montois s'est imposé contre Aurillac dans une partie que l'on peut qualifier de regrettable. En effet, le score ne reflète pas toutes les occasions manquées par les locaux. On retiendra néanmoins cette victoire qui les rapproche un peu plus du quintet de tête... Dès la première minute , un en avant est venu avorter une belle occasion d'essai pour Cler... Vignau-Tuquet va ensuite concrétiser la domination de son équipe en enquillant 3 pénalités contre 1 pour Aurillac par l'intermédiaire de Bourlon. Cette première mi-temps a été une des meilleures du Stade Montois depuis le début de saison. Avec un début de match tonitruant, avec un jeu de passes rapide et des enchaînements intéressants mais la finition n'est pas là. Et les aurillacois, même acculés devant leur ligne, profitent de la maladresse des montois. Leur courage et leur envie de jouer sont aussi à souligner ( Mi-temps SMR 9 - 3 SA ). En seconde période, Aurillac ouvre les débats par une pénalité de Petit-Jean, encore un ex ouvreur de la maison dacquoise ( SMR 9 - 6 SA )... Mais les jaune et noir, ne paniquent pas et continuent sur leur lancée. Matanavou grâce à un beau mouvement le long de la ligne de touche vient concrétiser une action de plus de 50 mètres. Essai non transformé ( SMR 14 - 6 ). Les montois essayent d'enfoncer le clou, mais au bout d'une belle action, Britz, trébuche alors qu'il n'a plus d'opposition pour marquer un second essai. L'action, grâce à un renversement d'attaque, continue de l'autre côté du terrain mais Cler est poussé en touche à 5 mètres de la ligne d'en but. Encore une superbe action qui échoue de peu.
Les aurillacois réagissent mais n'ont pas non plus de réussite, avec un ballon tombé à une dixaine de mètres de la ligne.
Mais les locaux, enfoncent le clou une dernière fois (63è) avec une 4ème pénalité d'AVT ( SMR 17 - 6 SA ) !!!
Puis plus de points à se mettre sous la dent malgré une très nette domination montoise.
Le manque de précision dans le dernier geste reste encore un des points noirs du Stade Montois.
Il y avait pourtant la place pour remporter les 5 points.
Espérons que ces petites imperfections ne seront pas préjudiciables en fin de saison au moment de faire les comptes...
Déplacement difficile pour la prochaine rencontre samedi soir, à 18h30, dans l'ain, à Oyonnax.
Un point de bonus est visé, au minimum...
ALLEZ LES JAUNES !!!
Signé Post-it Photo : stademontoisrugby.fr

lundi 13 décembre 2010

17ème Journée : Bordeaux 0 - 0 Rennes

Un oreiller s'il vous plait ?! Dimanche soir, la seule attraction à laquelle on pouvait assister au stade Chaban-Delmas est cette fissure de la tribune de face, non pas ce match d'un ennui total. Lors des 45 premières minutes, le seul ersatz d'occasion est ainsi l'oeuvre de Gouffran. L'ancien Caennais croise trop sa frappe du droit à l'entrée de la surface, suite à une longue relance à la main de Carrasso pour orchestrer le contre (32e). Après le repos, Diarra tente un retourné mais Douchez capte facilement (51e), tandis que Gouffran encore vendange la première véritable opportunité, seul devant Douchez (54e). Si M'Vila sauve sur sa ligne une tête de Ciani qui semblait hors cadre, la meilleure situation du match est à mettre à l'actif de Dalmat, dont la tête est contrée de près par le crâne de Ciani (77e). Bordeaux rate l'occasion de s'accrocher au wagon de tête et reste englué à cette 8ème place mais reste néanmoins à 4points du podium. Un match d'un ennui terrible !!! Dur de faire un compte rendu après s'être endormi devant la TV...... A noter, auteur d’une énorme faute sur Plasil, Doumbia aurait très bien pu laisser ses partenaires en infériorité numérique dès la première minute de jeu. Bordeaux : Carasso, Trémoulinas, Ciani, Fernando, Sané, Diara, Wendel, Plasil, Ben Kalfallah, Gouffran, Modeste Rennes : Douchez, Souprayen, Mangane, Kana Biyik, Fanni, M'Vila, Doumbia, Danzé, Dalmat, Kembo Ekoko, Montano

samedi 11 décembre 2010

Stade Montois - Aurillac : La compo

Les montois rencontrent une équipe d'Aurillac qui les précèdent de 4 points et sont classés à la 6ème place du classement. Autant dire que ce match ressemble fort à un tremplin pour se trouver dans le bon wagon. On compte sur une victoire de nos couleurs pour continuer à espérer... Match dimanche à 15h00 au Stade Guy Boniface. ALLEZ LES JAUNES !!! Les avants : 1.Julian FIORINI 2.Romain LAUGA 3.Pieter GROBLER 4.Leandro CEDARO 5.Joshua JACKSON 6.Julien TASTET 7.Lodie BRITZ 8.Haisini TAULANGA Les arrières : 9.Frédéric URRUTY 10.Antoine VIGNAU-TUQUET 11.Damien CLER 12.Dimitri SENIO 13.Simon TERNISIEN 14.Timoci MATANAVOU 15.Yoann DURQUET Les remplaçants : 16.Cyriel BLANCHARD 17.Alexandre MENINI 18.Rudolph BEREK 19.Yann BRETHOUS 20.Thibault DUVALLET 21.Julien CABANNES 22.Alban GENTHIEU 23.Sébastien ORMAECHEA
Photo : stademontoisrugby.fr

jeudi 9 décembre 2010

Après-match St Etienne - Bordeaux

Voici la conférence de presse après la rencontre St Etienne - Bordeaux. Vidéo : dailymotion.com

16ème journée : Saint Etienne 2 - 2 Bordeaux

Pas si nul que ça ... Belle rencontre de football lors de cette dernière journée de Ligue 1 de cette 16ème journée. Dans le chaudron de Geoffroy Guichard les Verts et les Marines et Blancs se quittent sur ce score de parité 2 partout. Un match bien parti avec de beaux mouvements de part et d'autre et un bel engagement au milieu de terrain. De belles actions coté stéphanois à la 11ème minute avec Rivière mais surtout une belle de tête de Bocanégra à la 24ème bien sortie par le portier bordelais. Mais, plus réalistes, Bordeaux ouvre le score à la demi heure de jeu avec Wendel coté gauche qui délivre un beau centre dévié par Modeste pour Ben Khalfallah qui bat Janot d'une belle reprise. 1-0 pour les visiteurs. Le buteur bordelais encore à la fête 5 minutes après; auteur d'une super frappe cette fois-ci bien sortie par le gardien des Verts. Petite réaction de Rivière juste avant la mi-temps, excentré côté gauche sa frappe au premier poteau est une nouvelle fois arrêtée par Carrasso. A la reprise, les bordelais restent sur un espèce de faux rythme qui allait malheureusement s'avérer préjudiciable et permettre aux Verts de renverser la vapeur en ...... 2 minutes! Ebondo à la 67ème égalise grace à un but heureux à la suite d'une partie de billard dans la surface et une passe décisive de... Plasil! Mais il faut bien croire que la chance sourit aux audacieux car à la 69ème St Etienne passe devant au score suite à un super coup franc de Payet déposé sur la la tête de Bocanegra un peu trop seul dans la surface girondine. Les 20 dernières minutes allaient être complètement débridées; à croire que les girondins se réveillent toujours quand ils sont dos au mur ... Tout d'abord, Gouffran pas inspiré sur ce match rate l'immanquable à 10 mètres du but en dévissant sa frappe du gauche. Les Verts se rebiffent à leur tour par le biais de Matuidi mais surtout Rivière peu après .... mais c'est sans compter sur Super Carrasso le meilleur bordelais encore ce soir. On se dirigeait vers un score final favorable aux Verts mais Plasil sert d'un maître coup Franc Fernando qui, mort de faim, dévia le cuir de la tête dans le file de Janot. Match terminé .... mais que c'est frustrant des deux côtés !!! Pour les bordelais on a encore assisté à un relâchement coupable alors que la partie leur semblait offerte ... des déceptions en attaque (Gouffran, Modeste un peu timoré) mais aussi en défense qui est décimée (Blessure de Tremoulinas, Ciani suspendu pour le prochain match et Planus toujours en convalescence) Encore les mêmes confirmations des talents de Carrasso, de la hargne de Fernando et de Plasil... et Ben Khelfallah qui prend peu à peu ses marques. Comptons désormais sur des vertus de solidarité et de concentration pour la rencontre à venir face aux Rennais jamais faciles à jouer .... un grand match à venir sur le terrain mais aussi le banc entre les "passionnés" que sont Tigana et Antonetti Allez les Marine et Blanc !!!! Compo des équipes : ASSE : Janot (Cap), Bocanegra But 69ème, Monsoreau, Bayal, Ebondo But 67ème (remplacé par Nery 86ème), Landrin (remplacé par Bergessio 46ème), Matuidi, Sako, Payet, Perrin et Rivière. Girondins : Carrasso, Tremoulinas (remplacé par Marange 19ème), Ciani, Fernando (But 89ème), Sané (remplacé par Maazou 46ème), Diarra (Cap), Plasil, Wendel, Ben Khelfallah (But 30ème), Modeste et Gouffran (remplacé par Ayité 87ème). Photo : sudouest.fr

mercredi 8 décembre 2010

Des nouvelles des Girondins de Bordeaux

Une partie de la tribune de face sera fermée toute la saison !!! Vidéo : dailymotion.com

mardi 7 décembre 2010

Mont de Marsan - Dax : Le résumé en images

video

Voici le résumé en images du match Stade Montois - U.S Dax, diffusé sur France3 Aquitaine.

13 journée Pro D2 : Mont-de-Marsan 24 - 13 U.S.Dax

Une victoire sans briller.... Mais bon dieu, quel triste derby, où l'on s'est ennuyé une bonne partie du match. Beaucoup trop de déchets techniques ont émaillé cette rencontre. Et ce sont les dacquois qui entament bien le match, montrant plus d'envie sur le porteur de balle, donnant des difficultés à la mêlée montoise, emmenée par un talonneur servant des pizzas à tout bout de champs, à chaque touche.... A la 15ème minute, gros fait de match !!! LA BLESSURE DE L'ARBITRE DE CHAMPS : Mr MATHEU, suite à une déchirure du petit orteil, ou à un claquage de la mort qui l'a cloué. On aurait dit un taureau devant la mise à mort... Mais son arbitre remplaçant allait reprendre les rênes de la médiocrité, allant même jusqu'à refuser un essai montois de notre ailier Rod Runner, alors qu'il n'y avait pas d'en avant (cf le résumé en image ci-dessus)... Tout cela n'aura pas empêché aux dacquois d'inscrire un essai quelques minutes plus tard, suite à de nombreux pilonnages de la première ligne dans les 5 mètres montois. Un essai validé, mais plutôt litigieux : Tewhata rampant pour inscrire l'essai. Mi-temps du match, 6-10 pour les visiteurs! Au retour des vestiaires, la tendance allait s'inverser, grâce à Antoine Vignau-Tuquet, permettant aux Jaunes-et-Noirs de ne pas sombrer et de rester la tête hors de l'eau. Ce dernier passant toutes les pénalités que lui offraient les dacquois. Au final, pas moins de 7 pénalités de réussies et un drop-goal en guise de chocolat suchard, histoire de régaler un peu les nouvelles intentions du pack montois. Car il faut souligner que cette 2ème mi-temps aura pris une toute autre tournure, grâce au remplacement de toute la 1ère ligne montoise, cette dernière portant au supplice le voisin dacquois ! Le banc sauve en quelque sorte la maison montoise ! A noter un autre essai montois refusé pour cause d'un écran fait par Fiorini.... Au final, Mont-de-Marsan l'emporte 24-13, permettant ainsi de remonter à la 8ème place, à 6 points de la 3ème place ! Prochaine rencontre à domicile face à la très belle équipe d'Aurillac, 6ème actuellement. Vous étiez 85% à pronostiquer une victoire des montois, bonne déduction !..... PS : on les a eus les culs rouges ! La compo des équipes : Stade Montois : Menini, Blanchard, Ormaechea, Dhien, Cedaro, Tastet, Britz, Taulanga, Urruty, Vignau-tuquet, Cabannes, Genthieu, Ternisien, Matanavou, Durquet U.S Dax : Synaeghel, Pedrosa, Smith, Andre, Tewhata, Lièvremont, Beal, August, Diaz, Lagardere, Nanuku, Turinui, Bolavucu, Narukutabua, Bourret.