Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

mercredi 29 septembre 2010

7ème journée : Caen 0 - 0 Bordeaux

Caen ça veut pas... Bordeaux n'a pas confirmé son regain de forme et obtient un nul peu réjouissant. Car avec un seul tir cadré dans toute la rencontre, il était bien difficile pour les deux formations de pouvoir l’emporter au cours d’une partie qui opposait deux blocs bien organisés et denses dans l’entrejeu. Si les Caennais proposaient du jeu, ils peinaient cependant à s’approcher du but de Carrasso en raison d’un déchet important dans les transmissions. En face, Bordeaux ne pouvait se signaler que sur coup de pied arrêté, sa spécialité, mais Gouffran se heurtait à la parade réflexe de Thébaux (31e). La seule occasion de s’enflammer dans un premier acte sans âme marqué par de multiples imprécisions, même si Carrasso devait intervenir sur un coup franc vicieux de Mollo qui provoquait un cafouillage sans conséquence (35e). Dès la reprise, changement de physionomie : après une première période pleine d'initiatives, Caen se montrait plus prudent et laissait la conduite du jeu à son adversaire. A l'affût d'un contre intéressant, les Normands affichaient beaucoup d’enthousiasme mais perdaient de lucidité dans les derniers mètres (56e, 58e). Devant faire le jeu, les Girondins peinaient, quant à eux, à se montrer tranchants et tricotaient beaucoup trop pour espérer déstabiliser le bloc caennais. Multipliant les mauvaises transmissions, ils livraient une prestation bien terne dans la lignée de leur début de saison. Et ce n’est pas le dernier coup de tête manqué de Modeste, suite à un bon de service de Tremoulinas (88e), qui allait rassurer les Girondins. Un nul tristement logique… Tactiquement, Tigana a demandé à ses joueurs d’insister sur les ailes mais les joueurs de côté n’ont jamais su faire la différence. Remplaçant un Wendel plus que décevant, Ben Khalfallah a récolté de nombreux sifflets lors de son entrée en jeu. Modeste n’a quant à lui pas connu plus de réussite que Maazou en pointe. Le manque de cohérence du collectif bordelais. Avec pourtant la volonté de développer un jeu au sol avec la titularisation de cinq éléments portés vers l’offensive, les Girondins n’ont jamais paru en mesure d’inquiéter leurs adversaires. Ne mettant pas suffisamment de rythme à la partie, ils ont été bien timorés dans la conduite de leur jeu. Le succès acquis face à Lyon la semaine dernière ne semble pour l’instant qu’un feu de paille. On l'avait dit, contre les équipes plus modestes, les girondins retombent dans leurs travers et proposent un jeu pauvre... Les matchs à venir doivent dans ce cas nous inquiéter, car se profilent devant nous les Lorient, Auxerre et Brest... Compositions des équipes : Caen : Thébaux - Sorbon - Barzola - Heurtaux (Lazarevic 89') - Tafforeau - Mollo (Traoré 64') - Marcq - Nivet- Hamouna - Yatabaré - El arabi. Bordeaux : Carrasso - Trémoulinas - Ciani - Fernando - Chalmé - Diarra - Plasil - Wendel (Ben Khalfallah 66') - Jussiê - Gouffran - Maazou (Modeste 57'). Info et photo Sport24.com

lundi 27 septembre 2010

5ème journée : Narbonne 24 - 13 Stade-Montois

Des montois bousculés... Le stade montois était parti en terre Narbonnaise dans le but de repartir avec quelque chose... Oui mais quoi au juste? -Une victoire ? -Une bonne prestation ? -Un bonus ? Il faut dire qu'avant la confrontation, Narbonne avait mal débuté son championnat, et se devait de montrer les crocs....tout comme l'a fait le LOU face au Stade la semaine précédente! Lors de la 1ère mi-temps, les Jaune & Noir se sont retrouvés littéralement submergés par les attaques Audoises. Ces derniers prenant la direction des opérations en occupant le camps adverse. Le Stade Montois concède un essai grâce à Tawake à la 10e. Cette domination des Orange & Noir allait se confirmer par une pénalité 5 minutes plus tard (10-0). Et ce n'est pas fini, l'écart continue de grandir par un essai en contre de Pottas à la 32e. Fin de la 1ère mi-temps, 15-0. Le Stade s'en tire bien : en effet, un ailier qui filait tout droit derrière l'en but, se claque comme un neuneu alors que la route était dégagée. L'addition aurait pu être salée !! La 2ème mi-temps contrastera avec la 1ère : les Montois sortant des vestiaires avec de meilleures intentions. Cette fois, ceux sont les Jaune & Noir qui font le jeu, avec de belles combinaisons d'attaque. Peu à peu, l'écart se réduit malgré un déchet au coup de pied (1/6 pénalité) (0/2 transformation), mais grâce à 2 essais en 3 minutes d'intervalle, par l'intermédiaire de Britz (52e) et Matanavou (55e) -> 18-10. Les audois reviennent dans le match après avoir mis de côté la crainte de perdre. Même acculés, ils arrivent à réagir ! Au final, Narbonne l'emporte 24 - 13 contre le Stade Montois. Les Jaune & Noir n'ont pas réussi à gérer cette rencontre. L'entraîneur, Stéphane Prosper dira aux journalistes qu'ils se sont "déguisés en Père Noël et qu'ils ont distribué des cadeaux à leur adversaire". La Pro D2 termine sa phase de 5 matchs, le Stade Montois dispose de 2 semaines pour remettre les pendules à l'heure, fixer des objectifs, et donner un bilan de ces 5 rencontres. Prochaine rencontre le 10 Octobre à Albi. Nota : Vous étiez partagés pour savoir si le Stade allait rebondir à Narbonne. En effet 47% pensaient que oui et 47% pensaient que non. Finalement les sceptiques ont eu raison...

vendredi 24 septembre 2010

Avant-match Caen - Bordeaux : Le casse tête de Tigana

Jean Tigana, qui depuis deux matchs, a retrouvé un peu plus de sérénité, aura, pour une fois, un choix difficile à faire pour la pointe de l'attaque girondine. Modeste ? Maazou ? Bellion ? Le premier, Modeste, auteur de 3 buts, est encore en rodage, mais semble à l'aise de la tête. Le deuxième, Maazou, dont on connaît les qualités, est en période d'adaptation et n'est pas encore au top physiquement. Et le troisième, Bellion, revient en état de grâce après son but contre Nancy et ses bonnes prestations, notamment en amical contre Pampelune ( 1 but ). Lui qui était pourtant, depuis 3 matchs, laissé à la disposition de la CFA2. Disons que le premier cité tiendrait la corde, mais on peut s'attendre à une surprise. En tout cas, l'équipe qui sera alignée en Normandie ressemblera à la suivante : Carrasso - Chalmé, Fernando, Ciani, Trémoulinas - Plasil, Diarra (cap), Jussiê - Ben Khalfallah, Modeste ?, Wendel.
ALLEZ LES GIRONDINS !!!
Photo : L'équipe.fr

Narbonne - Stade Montois : La compo

Le Stade Montois après son roulement d'effectif sur deux matchs a fait rentrer du sang neuf pour son déplacement à Narbonne. En effet, on pourra noter les retours dans le groupe de Lauga et Michaux, ainsi que le retour de blessure de Senio. ALLEZ LES JAUNES !!! Les avants : 1. FIORINI Julian 2. LAUGA Romain 3. GROBLER Pieter 4. MICHAUX Simon 5. BEREK Rudolphe 6. TASTET Julien (Capitaine) 7. BRITZ Lodie 8. TOEVALU Soane Les arrières : 9. URRUTY Frédéric 10. BATS Maxime 11. CLER Damien 12. GENTHIEU Alban 13. TERNISIEN Simon 14. MATANAVOU Timoci 15. MAZZONETTO Jean-Marc Les remplaçants : 16. BLANCHARD Cyriel 17. MENINI Alexandre 18. DHIEN Jérôme 19. TAULANGA Haisini 20. CABANNES Julien 21. SENIO Dimitri 22. DUBIE Jean-Baptiste 23. ORMAECHEA Sébastien
Photo : prorcnm.com

jeudi 23 septembre 2010

Coupe de la ligue - 16èmes de finale : Nancy 1 -2 Bordeaux

Bordeaux sur sa lancée...
Après leur victoire probante face aux lyonnais dimanche dernier, les girondins devaient confirmer et sortir du piège de cette coupe de la ligue. Malgré un effectif nettement remanié Bordeaux s'est défait de Nancy de façon très rassurante. En effet, les pauvres nancéens qui n'arrivent pas à gagner sur leur pelouse synthétique depuis le début de la saison ont encore une fois chuté sur leur terrain. La faute à un bordeaux très réaliste avec un but du revenant Bellion (11') sur un centre avec une course vers le premier poteau, et un second but de la recrue Modeste (70') reprenant un centre de la tête. La boulette de Carasso offrant l'égalisation aux nancéens par l'intermédiaire de Diakité (60') sur un tir de 30 mètres, n'aura donc pas suffit à faire vaciller des girondins plus sereins dans leur jeu. Les changements opérés par Tigana sont là aussi pour rappeler que dès qu'un joueur passe à côté de son match, un autre est là pour le remplacer ( Savic )... Les Girondins ont répondu présent même avec de nombreux changements par rapport à la confrontation contre Lyon. Victoire encourageante pour la suite puisque le staff a pu s'apercevoir qu'il pouvait s'appuyer sur l'ensemble de l'effectif bordelais. Composition des équipes : AS Nancy Lorraine : Grégorini - André Luiz - Lotiès - Chahéchouche - Traore ( féré 58' ) - Diakité ( but 60' ) - Brison - Gavanon - N'Diaye - Bakar ( N'Guemo 68' ) - Vahirua ( Cuvillier 68' ) FC Girondins de Bordeaux : Carrasso - Chalmé - Savic ( Ciani 58' ) - Sané - Marange - Fernando( cap ) - Ducasse - Saivet ( F.Ben Khalfallah 86' ) - Gouffran - Modeste ( but 70' ) - Bellion ( but 11' ) ( Plasil 62')
Prochaine rencontre le 25/09 à 19h00 à Caen ( 7ème journée du championnat ).
Photo : sport24.com

4ème journée : Stade Montois 15 - 22 Lyon

Dans le piège du LOU
Cette deuxième sortie de la saison à Guy Boniface vit la première défaite des jaune et noir face à des lyonnais plein d'ambition et de maitrise lors de cette rencontre entre deux équipes en forme. La première mi temps fut assez serrée et peut être résumée par un combat entre les buteurs Arrayet, Clerc et Bats (côté montois) et Loursac (côté lyonnais). Ce score de 12 à 6 à la mi-temps en faveur des locaux montre le peu d'écart de niveau dans le jeu et la lutte acharnée entre les deux packs; même si on vit côté montois de beaux mouvements des 3/4 notamment dans les 20 premières minutes. Au retour des citrons, le scénario fut bien différent et les lyonnais davantage structurés allaient mieux gérer ce match et l'environnement (incluant Mr l'arbitre auteurs de décisions parfois très discutables). En moins de 10 minutes, le LOU montra ses crocs et passa devant au score par le biais d'une nouvelle pénalité et d'un bel essai de leur 3/4 fidjien Wakanivuga. A la 64ème minute, les abeilles sortirent même du bonus défensif à la suite d'un bel enchainement du LOU stoppé irrégulièrement sous les poteaux. Néanmoins le jeune Bats ramena le score à 22 à 15 et permit d'accrocher ce précieux point face à cette belle équipe lyonnaise. On en restera là malgré encore quelques belles frayeurs.... Autre point noir, la blessure d'Arrayet (décidément) qui sera donc absent pour plusieurs semaines : fracture du péroné ainsi qu'une entorse grave à la cheville droite. Cette défaite va certainement nous permettre de grandir un peu et de gagner en maturité car la moyenne d'âge de notre zone 9-10-12-13 ne dépassa pas les 22 ans... Prochaine échéance samedi soir à Narbonne actuellement en mal de confiance; l'occasion de faire un coup... espérons le !!!! Suerte les montois !!!! Nota : Vous étiez pourtant 70% à penser que le Stade s'imposerait face à Lyon. Un trop plein d'optimisme ? ;-) Photo : Rugbyrama.fr

mercredi 22 septembre 2010

6ème journée : Bordeaux 2 - 0 Lyon

video
Bordeaux reprend une bouffée d'oxygène ! Bordeaux ne devait pas perdre ce match contre Lyon dimanche ! Et au final, Bordeaux rit et Lyon est souffrant. Ce choc n'a été que le prolongement du début de saison poussif de ces deux équipes en plein doute. Durant la première période que l'on qualifiera de "soporifique", une ou deux actions Rhodanniènes ont été dangereuses, notamment le duel entre Lisandro (parti à la limite du hors-jeu) et Carrasso, gâché par l'Argentin avec un pied trop ouvert. Le ballon frôlant le poteau. La deuxième mi-temps montrera un tout autre visage, surtout côté Girondins.
Jean Tigana a certainement haussé le ton pour faire réagir ses joueurs. Plus agressifs et plus précis dans leur relance, les Girondins seront récompensés par une ouverture de leur capitaine Alou Diarra à la 60e minute (voir la vidéo).
Notre capitaine accompagné par un Jussiê des grands jours, font tourner la tête des Lyonnais. Une tête lyonnaise a aussi été prise en grippe par les supporters Bordelais : Yohann Gourcuff a constamment été sifflé à chaque touché de ballon.
Sales retrouvailles avec la Gironde. Ce dernier a été incapable de fluidifier le jeu Lyonnais et il a été marqué de très près par notre sentinelle Alou Diarra. A la 90ème minute, grosse frayeur dans Chaban Delmas suite à un missile de Gomis détourné du bras par Carasso sur la barre transversale. Une frayeur transformée en libération suite à un slalom digne de Jean-Baptiste Grange, de la part de Jussiê : Lloris dégageant mal le ballon, le nouveau meneur de jeu Girondin dribble 3-4 défenseurs et frappe du gauche d'un tir enveloppé. Magique !! Bordeaux respire, Lyon s'enfonce dans le championnat... Bordeaux : Carrasso , Trémoulinas, Fernado, Ciani, Sané, Plasil, Diarra (but 60e), Wendel (Ducasse 78e), Jussiê (but 90e), Ben Khalfallah ( Gouffran 56e), Maazou (Modeste 65e) Lyon : Lloris, Cissokho, Lovren, Diakhaté, Bastos (Gomis 63e), Toulalan, Makoun (Pjanic 73e), Briand, Gourcuff, Lopez (Pied 51e)
Nota : Vous étiez pourtant 61% à penser que les girondins n'allaient pas battre les lyonnais... Pas très optimistes...

samedi 18 septembre 2010

Stade Montois - Lyon : Le groupe du Stade

Le Stade Montois aura un groupe élargi avant de remplir la feuille de match dimanche après-midi. L'état de forme de Senio et d'Arrayet sera jugé au dernier moment pour savoir s'ils seront aptes à postuler dans le groupe de 23. Voici le groupe de 25 : Menini, Etcheverry, Ormaechea, Fiorini, Grobler, Blanchard, Dhien, Berek, Cedaro, Tastet, Britz, Toevalu, Taulanga, Urruty, Arrayet, Bats, Cler, Senio, Ternisien, Cabannes, Durquet, Genthieu, Dubié, Matanavou, Mazzonetto. Stade Montois - Lyon : dimanche 18 Septembre à 15h30 au Stade Guy Boniface. Photo : lourugby.fr

Avant-match Bordeaux - Lyon : Diarra " Surtout ne pas perdre "

Malgré un début de saison plus que délicat, le capitaine des Girondins, Alou Diarra, tente de garder son calme avant la rencontre au sommet contre Lyon dimanche soir. Pour retrouver de la sérénité, le milieu de terrain espère surtout ne pas perdre contre les Gones. Que se passe-t-il à Bordeaux en ce moment ? Alou Diarra : Nous faisons des erreurs individuelles et il va falloir corriger tout cela. Ce n’est pas évident parce qu’il y a un nouveau staff, de nouveaux joueurs… Mais il y a du potentiel dans ce groupe, on y croit. Manquez-vous de stabilité dans le système de jeu ? Alou Diarra : Je ne sais pas, il faudrait déjà être moins pénalisés par les suspensions et les blessures. Marc Planus nous fait défaut depuis le début de la saison et on connaît son importance. J’espère que nous parviendrons à être plus réguliers. Yoann Gourcuff est parti, le jeu tournait autour de lui et il faut donc changer notre philosophie. Nous avons plus de vitesse de percussion avec les joueurs qui sont arrivés. Il faut un jeu plus direct. Nous avons les qualités d’une équipe de contre et il faut peut-être laisser le ballon à l’adversaire de temps en temps. Êtes-vous inquiet ? Alou Diarra : Pas spécialement, il ne faut pas s’alarmer, ce n’est que la cinquième journée de championnat. L’année dernière tout le monde nous voyait tranquillement champions. Le début de championnat n’est pas une garantie. On commence peut-être doucement mais j’espère que nous finirons fort. Il va quand même falloir se rassurer rapidement et j’espère que nous allons récupérer un peu de confiance contre Lyon. Contre Lyon, dimanche, que faudra-t-il faire ? Alou Diarra : Cela nous ferait du bien de gagner, mais il ne faut surtout pas perdre ce match. Il va falloir bien défendre et profiter des opportunités que Lyon va nous laisser. Vous serez sans doute au marquage de Yoann Gourcuff dimanche, la situation pourrait être particulière… Alou Diarra : Il sera dans ma zone. C’est difficile de l’avoir comme adversaire parce qu’il est imprévisible et il sait tout faire. Il aime prendre le ballon et diriger le jeu, il faudra l’empêcher de le faire. Ce match au sommet s’annonce-t-il déjà décisif pour Bordeaux qui est actuellement en position de relégable ? Alou Diarra : Je ne sais pas si c’est un virage en tout cas nous essayons de ne pas aborder cette rencontre avec cet état d’esprit. C’est juste un grand match à jouer chez nous. Pour faire un bon championnat il faut prendre les points à la maison, ce que nous n’arrivons pas à faire en ce moment. Mais il ne faut pas s’alarmer, ce n’est que la cinquième journée de championnat.
Info : Sport24.fr

dimanche 12 septembre 2010

3ème journée : Stade Montois 35 - 11 Auch

Les jaunes bienheureux !!! Tout est dit en quelque sorte dans ce titre.
La victoire bonifiée des montois 35 à 11 face aux voisins gersois de Auch ne doit pas pour autant être synonyme de match référence pour les locaux.
En effet, les jaune et noir ont alterné le bon, et le moins bon dans cette rencontre. Certainement à cause d'une équipe d'Auch venue dans les landes avec une certaine ambition... Le match avait bien commencé pour les montois puisque qu'après 20 mns environ les jaune et noir menaient déjà par 15 à 3... Le demi-d'ouverture d'Auch, Dut, dans les premières secondes du match, a inscrit la première pénalité avant d'être imité par son vis à vis, Arrayet. Puis le quart d'heure montois a commencé avec deux essais superbes inscrits par Tastet et le jeune Cabannes. Le premier essai a été mené de main de maître par le demi de mêlée jaune et noir, Urruty, qui a trouvé le trou près du pack et dans la percée, sert Taulanga qui avec deux joueurs sur le râble arrive à passer les bras et offrir l'essai à Tastet, toujours au soutien. Le second est l'oeuvre du même Urruty qui emmène l'attaque montoise, où se trouve à nouveau le troisième ligne aile Tastet qui arrive malgré le plaquage à taper un coup de pied dans l'en but pour son ailier Cabannes, qui grâce à ses cannes, devance le dernier défenseur auscitain. Ensuite, le jeu est devenu insipide, et pendant 20 mns les deux protagonistes se sont neutralisés avec 1 pénalité chacun. 18-6 à la mi-temps. A noter la très grande agressivité des joueurs auscitains qui piqués dans leur orgueil, n'hésitaient pas faire de l'anti-jeu et effectuer des plaquages dangereux, souvent à retardement... La deuxième mi-temps a commencé par 10 mns d'observation. Puis, après la sortie d'Arrayet, visiblement pas à 100% samedi soir, remplacé par le jeune Bats, le match a pris une toute autre direction. Les auscitains ont planté la tente pendant 20 mns dans le camp des montois et ont fini par marquer un essai en coin par leur arrière Duffau. Les changements pendant la domination des visiteurs n'ont semble-t-il pas été salvateurs pour les jaune et noir. Mais dans les 20 dernières minutes, les jaune et noir avec la rentrée de sa flèche Matanavou et du centre Senio, ont réussi à renverser la vapeur. Après une pénalité de Bats, dans une période encore délicate, une chandelle de Mazzonetto laissée tombée par l'arrière d'Auch, est récupérée par Matanavou qui sert à l'intérieur Cedaro, qui plonge dans l'en but. Transformée en coin par Bats. Juste après cet essai, qui a assommé les auscitains, les montois ont eu un essai injustement refusé par un essai de pénalité. Le jeu au pied le long de la ligne aurait emmené dans l'en but Cler si ce dernier n'avait pas été plaqué à retardement après son coup de pied. Simple pénalité sifflée par l'arbitre. Ce fait de match synonyme de bonus refusé allait galvaniser les locaux. Sur l'une des dernières actions du match, les montois, après une touche, ouvrent grand côté et Senio tape dans la boîte en direction de Matanavou qui ne rate pas l'occasion de griller tout son monde pour offrir le bonus à son équipe. Le public exulte. Transformation de Bats pour un sans faute. Sur l'action, Senio a lui aussi été plaqué durement et à retardement mais l'arbitre n'a encore rien vu. D'ailleurs ce dernier boitait après cette action et pourrait être blessé pour la suite... Le dernier coup d'envoi n'allait rien donner pour les visiteurs, qui malgré leur roublardise et leur agressivité malsaine, n'ont pu ramener le moindre point...
Un match en demi-teinte pour les jaune et noir qui devront à l'avenir donner plus de rythme pendant les rencontres s'ils ne veulent pas être surpris... Prochaine rencontre dimanche à 15h30 face à Lyon pour ce qui s'annonce être l'un des chocs de cette 4ème journée. ALLEZ LES JAUNES !!!
PS: Vous étiez 21% à trouver que les montois allaient gagner avec le bonus. Bravo aux audatieux.
Photo (Sud-Ouest.fr).

5ème journée : OGC Nice 2 - 1 Girondins de Bordeaux

Bonjour tristesse .... C'est ainsi que l'on peut résumer cette piètre prestation des Girondins de Bordeaux au stade du Ray ... Un match indigne pour tout supporter qui se respecte et on a bien du mal à comprendre le comportement de certains joueurs, l'inaptitude à aller de l'avant et à dominer un adversaire plus qu'à notre portée ... Commençons (comme d'habitude) par une mi-temps indigne du haut niveau ... une équipe de Nice qui domine les débats et des marine et blanc amorphes et encore à la sieste. Pourtant on aurait pu sauver les apparences avec un pénalty oublié pour une faute de Civelli (le poète) sur Tremoulinas .. mais bon passons ... Ensuite, on ne vit que du Niçois sur la pelouse avec en grosse occasion ce tir croisé de Sablé bien sorti par Carasso à la 26ème ou un centre dangereux à la 30ème bien négocié par Sané. La suite logique fut donc ce but de Mouloungui à la 36ème sur un coup franc très vite joué où l'on vit des joueurs discuter au lieu de se replacer .... les "vieilles jambes" de Chalmé, bien seules, face à l'attaquant des aiglons qui crucifia Carasso d'un superbe tir près de la lucarne. Première mi-temps finissant comme un symbole avec une tête juste au dessus de Pejcinovic et un coup franc de Plasil pour..... personne !!!! On se dit que la deuxième mi-temps serait d'une autre envergure... Quelle déception !!!!! Les Niçois gèrent tranquillement les débats face aux pseudo-attaques bordelaises, si on excepte le loupé incroyable de Plasil face au gardien après un beau mouvement côté droit amené par Gouffran... Les divers changements n'apportèrent rien et au contraire allaient sceller la fin de ce match : On était dans les arrêts de jeu et Henrique se fit stupidement prendre la balle à 50 mètres de sa cage... 2 passes plus tard Bamogo trompait Carasso d'un plat du pied comme à l'entrainement des pupilles le mercredi après midi... 2 à 0 pour les Niçois. Peu de temps après, un pénalty anecdotique transformé par Modeste (après une faute de main dans la surface de Civelli) nous permettait de réduire le score mais c'était vraiment trop tard ! Grosse désillusion. Et les premières réactions de Triaud laissent penser à une semaine très difficile avant la venue de nos amis Lyonnais et de leur nouvelle recrue : un certain Yoann Gourcuff... Il faut maintenant arrêter de se prendre pour des cadors, retrousser les manches et enfin retrouver un semblant de cohésion et de solidarité !!! Les absences ne font pas tout et ne peuvent excuser ce qu'il s'est passé en ce dimanche après midi. Allez Bordeaux, toujours avec vous mais plus jamais ça !!!! Composition des équipes : O.G.C Nice : Ospina, Gace, Pejcinovic, Civelli, Coulibaly, Diakité (Digard 52ème), Sablé, Faé, Mounier (Bamogo 88ème : But 94ème), Ljuboja (Traoré 69ème), Mouloungui (But 35ème) Girondins de Bordeaux : Carasso, Tremoulinas, Ciani, Sané, Chalme (Henrique 46ème), Diarra, Fernando (Jussie 62ème), Gouffran, Plasil, Ben Khalfallah (Maazou 69ème), Modeste (But 95ème) Photo : Sport24.fr

vendredi 10 septembre 2010

Girondins de Bordeaux : Une défense aux abois.

Michaël Ciani et Lamine Sané sont très incertains pour le déplacement à Nice dimanche. Blessé au front en amical contre Osasuna, Michaël Ciani est incertain pour le déplacement à Nice dimanche. Une décision sera prise dans l’après-midi juste avant le match, a confié Jean Tigana vendredi. Celui-ci devrait également se passer des services de Lamine Sané, qui s’est ouvert la main gauche. Et comme Marc Planus est trop juste pour intégrer le groupe pro (il jouera avec la CFA 2), les Girondins devraient aligner une charnière expérimentale dimanche à Nice. Des soucis auxquels il faut ajouter le forfait de Wendel. Photo ( girondins.com ) et info ( sport24.com ).

Stade Montois - FC Auch : La compo

Voici la composition des montois qui affronteront Auch, demain à 18h30, au Stade Guy Boniface. Pour le premier match à domicile, le staff des jaune et noir a fait quelques changements par rapport aux deux premières rencontres qui ont eu lieu à l'extérieur. On notera notamment les retours dans le groupe de Berek, Taulanga, Cler, et Matanavou... Certains comme AVT, Lauga, Goletto, Kosse ou Duvallet pour diverses raisons ( blessures etc...) ne sont toujours pas apparus sur la feuille de match. Venez nombreux demain pour supporter nos petits jaunes qui feront leur première sortie devant leur public. ALLEZ LES JAUNES !!! Les avants : 1. ETCHEVERRY Nicolas 2. GROBLER Pieter 3. FIORINI Julian 4. DHIEN Jérôme (Capitaine) 5. BEREK Rudolphe 6. TASTET Julien 7. BRITZ Johannes Lodie 8. TAULANGA Haisini Les arrières : 9. URRUTY Frédéric 10. ARRAYET Beñat 11. CLER Damien 12. GENTHIEU Alban 13. CHEDAL BORNU Baptiste 14. CABANNES Julien 15. MAZZONETTO Jean-Marc Les remplaçants : 16. BLANCHARD Cyriel 17. MENINI Alexandre 18. CEDARO Leandro 19. TOEVALU Soane 20. BATS Maxime 21. SENIO Dimitri 22. MATANAVOU Timoci 23. ORMAECHEA Sébastien

Avant match SMR - FCG : Interview de Arrayet

"Ne pas les prendre à la légère." Rugby. Le demi d'ouverture de Mont-de-Marsan attend son ancien club, demain. Voilà déjà six ans que Beñat a quitté le FC Auch, après y avoir connu un titre de champion de France et la montée en Top 16. Depuis, il a tout connu, le rugby amateur à Domont, puis la Pro D2 et le Top 14 à Mont-de-Marsan et à Bayonne. Le voici de retour en pays montois. Mais le natif de Mauléon-Licharre reste tel qu'il est, malgré le temps qui passe. L'envie de jouer reste intacte comme celle de faire profiter son club et ses coéquipiers de son expérience alors qu'il va connaître de façon imminente les joies d'une deuxième paternité. Revenu à Mont-de-Marsan, il va retrouver, demain soir, quelques anciens coéquipiers tels que Grégory Menkarska, Stéphan Saint-Lary et le duo d'entraîneurs avec lesquels il a hâte d'échanger quelques bons souvenirs. Cependant, ce sont les couleurs landaises qu'il défendra lors de ce troisième match de Pro D2. Beñat nous a donné son sentiment sur le début de saison du Stade montois, sur l'actuel championnat ainsi que sur le match à venir. « Au niveau comptable, nous sommes dans les clous avec 5 points au compteur. Si on avait su ça, on aurait signé tout de suite. Malgré tout, nous avons quelques regrets car nous pourrions avoir 8 points. Ce sont les aléas du rugby qui veulent ça. Je ressens cela comme un point négatif car, par manque de concrétisation, on laisse échapper la victoire de Colomiers et c'est dommage. Le fait de ne pas avoir inscrit le moindre essai en deux journées en est la preuve formelle. Par contre, nous avons retrouvé un état d'esprit identique à celui que nous avions lors de l'accession en Top 14. On a retrouvé les bases d'un jeu de mouvement qu'on va s'appliquer à affiner. Mais il nous faudra de la constance car ce championnat est très ouvert, n'importe qui peut aller gagner à l'extérieur. A commencer par Auch qui a bien relevé la tête à Pau ou Colomiers que tout le monde voyait au plus mal. Afin de ne pas recevoir une déculottée, il ne faudra surtout pas commettre l'erreur de prendre les Auscitains à la légère car je connais trop les valeurs qui se perpétuent malgré les difficultés dans ce club ». Les Montois sont bien conscients de la chose, à l'image de Beñat mais aussi de Jérôme Dhien et de Nicolas Etcheverry, qui ont eux aussi porté les couleurs auscitaines. Personne n'a oublié que la saison dernière, les Auscitains étaient venus s'imposer 16-6 au stade Guy-Boniface, au match aller. Info : la dépêche.fr

dimanche 5 septembre 2010

Résultats sondages

Pour les Girondins de Bordeaux : Vous êtes 87% à penser que les Bordelais ont raté leur saison 2009-2010. Vous êtes 67% à penser que Tigana est le bon choix comme entraîneur pour les Girondins.
Et vous êtes 51% à estimer que l'objectif de Bordeaux cette saison est l'Europe.
Pour le Stade Montois :
Vous êtes 82% à penser que les montois ont raté leur saison 2009-2010.
Vous êtes 67% à penser que l'objectif du stade montois cette saison est la qualification pour les play-off. Nous verrons donc en cours et en fin de saison si vous êtes perspicaces.

2ème journée : Colomiers 16 - 12 Stade Montois

Courte défaite des jaune et noir. Pour cette deuxième journée du championnat de Pro D2, les montois ont connu leur premier revers de la saison à Colomiers sur le score serré de 16 à 12. Un match assez fermé avec peu d'occasions et qui se résuma essentiellement sur un duel de buteurs. La première mi-temps fut assez engagée avec une lutte entre deux beaux packs d'avants. Les buteurs meublèrent le score avec 2 pénalités partout à la 25ème : 1 sans faute pour Couzier et un "petit" 2 sur 4 de notre métronome Beñat Arrayet. Seul essai du match à la 34ème sur un maul après une touche à 5m de l'en but montois : Bortulucci plongea en terre promise suite à ce temps fort de Colomiers. Transformation de Couzier. Autre mauvaise nouvelle côté montois : la sortie d'Arrayet suite à une petite blessure et remplacé par le jeune Maxime Bats. Mi-temps : 13-6 pour Colomiers. La seconde mi-temps restait sur le même rythme, les buteurs se chargeant de sanctionner les fautes adverses : Hernandez pour les locaux (79ème) et le jeune Bats pour les abeilles (44ème et 54ème). Score final 16 à 12 pour Colomiers. Notons quand même côté montois le match intéressant des jeunes pousses du club (Cabannes ou Bats), le combat et la défense de notre équipe. Cela fut récompensé par ce point de bonus défensif (toujours bon à prendre). Petit bilan après deux matchs à l'extérieur : 5 points. Ce qui est assez encourageant. Prochain match le week-end prochain contre nos voisins auscitains. Espérons tous une belle victoire montoise pour la première sortie à Guy Boniface. Venez nombreux au stade et allez les jaune et noir !!! PS: Vous n'étiez que 12% à penser que les montois prendraient le point de bonus contre 81% à penser à une victoire ou un nul. Trop optimistes ou pas assez réalistes ? :-)

samedi 4 septembre 2010

Stade Montois : La compo face à Colomiers

On prend ( presque ) les mêmes et on recommence... Le staff a décidé de reconduire à 2 ou 3 joueurs près, le même groupe qui était parti gagner à Grenoble. Espérons une bis repetita en terre Columérine...
Match ce soir à Colomiers à 18h30. Allez les jaunes !!! Les avants : 1. MENINI Alexandre 2. BLANCHARD Cyriel 3. ORMAECHEA Sébastien 4. DHIEN Jérôme (Capitaine) 5. CEDARO Leandro 6. BRETHOUS Yann 7. JACKSON Joshua 8. TOEVALU Soane Les arrières : 9. URRUTY Frédéric 10. ARRAYET Beñat 11. TERNISIEN Simon 12. SENIO Dimitri 13. CABANNES Julien 14. MAZZONETTO Jean Marc 15. DURQUET Yoann Les remplaçants : 16. GROBLER Pieter 17. ETCHEVERRY Nicolas 18. MICHAUX Simon 19.TASTET Julien 20. BATS Maxime 21. GENTHIEU Alban 22. DUBIE Jean-Baptiste 23. FIORINI Julian

Match amical : Bordeaux 2 - 0 Osasuna Pampelune

Les rois du match amical...
Les Girondins devraient ne jouer que des matchs amicaux !!!
Encore une fois, et avec une équipe remaniée ( matchs internationaux ), les bordelais se sont imposés, face aux espagnols de Pampelune par 2 buts d'écart.
Wendel par un joli retourné ( 28' ) et Bellion avec un joli une-deux ( 41' ) avec Saivet ont scellé le score du match. Une rencontre qui s'est jouée sur la première mi-temps, où les girondins étaient les plus entreprenants.
Par contre, dans la seconde, les espagnols, qui ont dû se faire remonter les bretelles après la pause citron, ont dominé les débats sans pour autant être dangereux.
Sauf sur une action qui aura trouvé deux fois la transversale de Olimpa.
Un match appliqué de la part des girondins avec une mention pour Henrique et Bellion, peu utilisés mais très concernés.
A noter la blessure en première période de Ciani qui est sorti du terrain avec une arcade sourcilière ouverte...
Encourageant pour la suite, puisque Bordeaux pourra faire confiance en son banc.
La compo des girondins :
Olimpa - Marange- Ciani - Henrique - Chalmé - Fernando - Ducasse - Wendel - Gouffran - Saivet - Bellion-